du 03 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

La société fondée en 2015 s’est lancée – avec succès – sur Kickstarter il y a deux ans et demi. Elle promet de la « charge sans fil à la même vitesse qu’une connexion filaire, à haute puissance et sans perte d’énergie [avec une] gestion intelligente qui s’adapte automatiquement au voltage de l’appareil ».

Elle utilise la conduction et se passe donc d’ondes électromagnétiques, contrairement au Qi. Energysquare se présente comme une société de licence, ne commercialisant donc pas ses propres produits. Elle a récemment annoncé un partenariat avec Lenovo.

Les 3 millions d’euros proviennent du fonds de capital-risque Partech et serviront à « accélérer son déploiement chez les fabricants d'appareils électroniques », notamment en Asie et aux États-Unis pour être au plus près de ses futurs partenaires.

Charge sans fil ni onde : la start-up française Energysquare lève 3 millions d’euros
chargement Chargement des commentaires...