du 20 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

CD Projekt dément vouloir faire appel aux microtransactions dans son prochain jeu

Dans une entrevue accordée à un média polonais, Adam Kiciński, PDG de CD Projekt, a évoqué le modèle économique de Cyberpunk 2077, dans des termes qui ont fait frémir une bonne partie de sa communauté : « Nous voulons expérimenter des choses dans des domaines qui n'ont pas encore été explorés dans The Witcher. Nous voulons aller encore plus haut, plus particulièrement, nous parlons affaires et nous aimerions que Cyberpunk occupe une place plus significative, commercialement parlant ».

Ajoutez à cela une confirmation de l'ajout d'éléments de jeu en ligne dans le titre et vous obtenez là un cocktail détonnant, qui laisse imaginer aux joueurs que l'éditeur va chercher à leur extirper jusqu'au moindre centime à grands coups de coffres à butin, façon Star Wars Battlefront II.

L'éditeur a néanmoins tenu à rassurer ses fans, avec un tweet qui s'en prend sans détour aux pratiques de ses concurrents : « Ne vous inquiétez pas. Quand vous pensez à Cyberpunk 2077, ne pensez à rien d'autre que The Witcher 3  – un mode solo gigantesque, un monde ouvert et un RPG au scénario profond. Pas d'entourloupe, vous avez ce pour quoi vous avez payé. Pas de conneries, juste un jeu honnête, comme Wild Hunt. On laisse la cupidité aux autres ».  

On imagine facilement que le community manager a laissé tomber un micro au sol après avoir rédigé ce tweet.

chargement Chargement des commentaires...