du 05 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Souvenez-vous, en 2016 Dell rachetait EMC, qui détenait 85 % du capital de VMware, une entreprise spécialisée dans les logiciels de virtualisation, alors cotée en bourse. Lors de ce rachat, les actions VMware se sont transformées en actions Dell Technologies qui suivaient uniquement la valeur de la participation de l'entreprise dans VMware. On appelle ce type d'actions des actions-reflet.

En juillet dernier, Dell a annoncé vouloir racheter l'ensemble de ses actions-reflet pour un montant de 21,7 milliards de dollars. Cela reviendrait à une sorte de fusion qui catapulterait Dell en bourse, sans avoir à passer par une introduction classique.

Ce dernier point rend furieux Carl Icahn, propriétaire de 9,3 % de Dell, qui affirme que cette opération « profite aux actionnaires majoritaires au détriment des détenteurs d'actions-reflet » . Lui et d'autres fonds spéculatifs estiment en effet que la valeur de l'action-reflet est considérablement sous-évaluée et qu'ils n'ont pas été informés clairement des conséquences d'une arrivée soudaine de Dell en bourse. Affaire à suivre.  

Carl Icahn porte plainte contre Dell
chargement Chargement des commentaires...