du 10 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

« Le compte n'y est pas », déplore l’association EPI « Enseigner l’informatique », au travers d’un communiqué. Si le ministère de l’Éducation nationale a bien engagé les travaux nécessaires à la création, dès l’année prochaine, d’un CAPES « Numérique et sciences informatiques », le nombre de postes offerts au concours suscite la déception.

« Ainsi, au JO du 29 novembre 2019 a été publié le nombre de postes ouverts au CAPES « Numérique et Sciences Informatiques » (NSI) – Session 2020 : CAPES externe, 30 postes (public) et 10 postes (privé). Pour le 3e concours : 7 postes (public) et 7 postes (privé). »

« Bien peu de postes pour une science omniprésente au XXIe siècle et un déséquilibre public-privé qui ne correspond pas aux effectifs d'élèves, au bénéfice de l'enseignement privé et au détriment de l'enseignement public, commente l’association. Nous ne sommes pas à la hauteur des enjeux pour le pays. »

CAPES d’informatique : un nombre de postes qui déçoit
chargement Chargement des commentaires...