du 18 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Le chiffre ne pouvant pas passer inaperçu, tant il signifie un gain de temps dans pratiquement tous les cas de figure.

D’abord pour Canonical, puisque l’argument --no-install-recommends pour Dockerfiles leur permet un temps de construction des images réduit de 15 %. Il permet de ne pas inclure les paquets recommandés, uniquement les dépendances principales.

Ensuite pour les utilisateurs et administrateurs. Une taille réduite de 60 % signifie des téléchargements nettement plus rapides, moins d’espace consommé et des manipulations plus aisées.

Pour autant, l’éditeur se fait épingler par Phoronix. Le très précis Michael Larabel relève ainsi que l’argument existe depuis longtemps, se demandant ce qui a pu prendre autant de temps chez Canonical pour s’en servir.

Il note que la suppression des paquets recommandés peut poser éventuellement problème dans quelques rares cas de figure. Mais selon Canonical, aucun souci n’a été trouvé pour les paquets Docker visant des projets web.

Canonical réduit de 60 % la taille de ses images Docker
chargement Chargement des commentaires...