du 12 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Cambridge Analytica : une nouvelle société serait sur les rails

Un groupe d'anciens employés de Cambridge Analytica (la société de profilage électoral qui a aspiré des données de dizaines de millions d'internautes via Facebook en 2014) aurait monté une nouvelle entreprise, selon le Financial Times. Son nom : Auspex International.

Cette société doit exploiter les techniques de Cambridge Analytica en Afrique et dans le Moyen Orient. Elle n'embarquerait pas de propriété intellectuelle de SCL Elections (la maison-mère de CA), mais aurait pour seul investisseur Ahmad Al-Khatib, un ancien investisseur d'Emerdata… une société montée fin 2017 pour renommer les activités de CA.

Elle serait dirigée par Mark Turnbull, un ancien directeur de CA hors des États-Unis et du Royaume-Uni, filmé par Channel4 à vanter les liens de la société avec les services de renseignement. Sept membres de son équipe auraient rejoint Auspex.

Selon le FT, l'affaire aurait été lancée hier, le 11 juillet, le lendemain des premières conclusions de la CNIL britannique (l'ICO) sur l'affaire Cambridge Analytica.

Pour l'institution, Facebook n'a pas agi assez fermement et a manqué de transparence, faisant planer la menace d'une amende de 500 000 livres. Un montant faible par rapport à ceux autorisés par le Règlement général sur la protection des données (RGPD) européen, appliqué depuis le 25 mai. L'enquête de l'ICO le précédant, elle n'a pas lieu dans son cadre.

Auspex compterait exploiter des données fournies par des data brokers (sociétés spécialisées dans la collecte et revente massive d'informations, souvent discrètes), de sources publiques et tenterait d'obtenir les historiques de navigation (comme ceux de Google), qui seraient bien plus parlants que les publications sur Facebook.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Reconnue coupable de violer des brevets de Qualcomm par un tribunal, Apple avait été contrainte de retirer certains iPhone équipés de puces Intel et Qorvo de la vente.

Reuters indique que le fabricant « va reprendre la commercialisation en Allemagne des anciens modèles d’iPhone ». Les iPhone 7 et 8 qui seront proposés à la vente intègreront des puces Qualcomm à la place du couple Intel et Qorvo.

Copié dans le presse-papier !

Selon les propres termes du réseau social, cet outil a pour but de « faciliter la rencontre entre marques et créateurs de contenu influent », tout un programme.

Après le continent américain, le service commence à se déployer en Europe, avec deux pays seulement pour commencer : le Royaume-Uni et l'Allemagne. D'autres suivront, sans plus de précision.

Copié dans le presse-papier !

La conférence du 20 février promet d'être chargée. Samsung y présentera évidemment ses nouveaux Galaxy S10 (dont les fuites ne cessent de se multiplier), un smartphone pliable qui pourrait s'appeler Galaxy Winner et une série d'accessoires, comme le rapporte The Verge.

Dans le lot, on retrouverait une nouvelle montre Galaxy Watch Active, des bracelets Fit (e) et des écouteurs Buds. Particularité de ces derniers : ils devraient pouvoir être rechargés directement par le Galaxy S10, à confirmer évidemment.

Copié dans le presse-papier !

Première nouveauté : « Les onglets de navigation privée peuvent dorénavant exister à travers plusieurs sessions, ce qui signifie que si l'on ouvre un onglet de navigation privée puis que l'on quitte l'application, Firefox se lancera automatiquement en navigation privée la prochaine fois que cette même application sera ouverte ».

Cette nouvelle mouture permet aussi d’ouvrir un nouvel onglet via la liste des marque-pages, ou bien depuis Firefox Home (avec les sites favoris et les pages Pocket). La personnalisation de Firefox Home est également revue : « Tous les onglets peuvent être réorganisés en faisant glisser un onglet dans la barre d'onglets ou le panneau d'onglets ».

Copié dans le presse-papier !

Voilà un mouvement que l’on n’attendait pas : plutôt que de publier une première build de la branche 19H2 (pour la seconde mise à jour semestrielle de 2019), Microsoft a fourni hier soir une préversion pour la branche 20H1. Soit celle qui devrait aboutir à l’April 2020 Update, si l'éditeur garde la nomenclature actuelle.

Cette build 18836 est réservée aux testeurs qui se sont inscrits dans le canal Skip Ahead, qui permet de sauter la branche de développement en cours pour se concentrer sur la suivante.

Microsoft n’explique pas son choix. Il pourrait exprimer un prochain recentrage des canaux de distribution avec des builds 19H1 dans le canal lent et des 19H2 dans le canal rapide. Mais il reste encore au moins un bon mois de test avant la version finale de la 19H1, soit l’April 2019 Update.

Quant à cette préversion 18836, elle n’apporte en elle-même aucune nouveauté, uniquement des corrections de bugs. Une situation habituelle, les premières builds d’une nouvelle branche n’ayant jamais d’apports significatifs.

Mais quelles que soient les explications, on reste bien sur un comportement nouveau. Après tout, l’April 2019 Update n’est pas terminée, on ne sait rien de la branche 19H2 mais une build 20H1 est disponible.

La conférence Build en mai serait une bonne occasion d’éclaircir la situation. À tout le moins, on peut tabler sur des prévisions à long terme : peut-être la version 20H1 doit-elle accueillir d’importantes nouveautés qui nécessiteront des tests poussés sur une plus longue période.

Notez que Microsoft publie habituellement les nouvelles préversions du canal rapide le vendredi soir. Il se pourrait donc que les testeurs en aient une nouvelle ce soir, qui embarquerait alors les mêmes correctifs que la 18836.