du 12 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Pour rappel, DOCSIS (Data Over Cable Service Interface Specification) définit les protocoles de communication utilisés par le câble coaxial.

La version 3.1 permet des débits théoriques de 10 Gb/s en téléchargement et 1 Gb/s en upload. CableLabs vient d’annoncer avoir finalisé la version Full Duplex de DOCSIS 3.1, avec jusqu’à 10 Gb/s en upload.

Les flux montants et descendants peuvent ainsi utiliser le même spectre. Pour le consortium en charge de DOCSIS, cela permet d’augmenter significativement les performances en upload, de proposer des services symétriques de plusieurs Gb/s et ainsi préparer l’avenir pour la réalité virtuelle/augmentée (entre autres).

Câble : la norme DOCSIS 3.1 passe au Full Duplex, jusqu’à 10 Gb/s en upload
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La saga Tomb Raider sera de retour sur grand écran le 14 mars pour un reboot, avec Alicia Vikander (Le cinquième pouvoir, Ex Machina, Jason Bourne) dans le rôle titre.

Pour préparer le terrain, Warner Bros vient de publier une nouvelle bande-annonce montrant que la problématique familiale de la jeune Lara sera au centre de ce nouvel opus. Jeune londonienne un peu perdue, elle va se mettre en tête de retrouver son père, explorateur disparu depuis sept ans qui faisait face à la Trinité. Un fil conducteur très semblable au premier film de 2001.

De quoi la mettre sur le chemin de celle qu'elle doit devenir… et relancer la saga dans la lignée des jeux vidéos lancés ces dernières années.

Reste maintenant à espérer que, contrairement à beaucoup d'adaptations, le résultats sera au rendez-vous.

Copié dans le presse-papier !

Toujours empêtré dans les affaires judiciaires pour complicité de détournement de fonds publics et complicité d'escroquerie dans l'affaire Tapie, le PDG d'Orange peut visiblement compter sur le soutien de l'État pour briguer un troisième mandat, comme le rapporte Les Echos.

Bruno Le Maire prévient tout de même : « s'il y a une condamnation de Stéphane Richard à un moment donné, il remettra immédiatement son mandat ». Il ajoute que, « pour toutes les entreprises publiques qui sont sous ma responsabilité de ministre de l'Économie, les règles du jeu doivent être claires, s'il y a condamnation du dirigeant, il y a départ immédiat du dirigeant ».

Nos confrères précisent que le conseil d'administration doit se réunir le 20 février. La décision devra ensuite être entérinée par une assemblée générale d'Orange en mai. En plus de l'État actionnaire à 29 %, l'actuel dirigeant serait également soutenu par des salariés et des administrateurs.

Copié dans le presse-papier !

La couche de compatibilité pour les applications Windows sur Linux vient de passer en version 3.0. Au programme, une évolution importante : le support des bibliothèques graphiques Direct3D 10 et 11 de Microsoft, soit le niveau minimum pour de nombreux jeux de ces dernières années.

La version de Windows exploitée par défaut est désormais la 7. Autre nouveauté : la possibilité de faire de Wine une application Android à part entière. Des pilotes graphique et audio sont implémentés, assure l'équipe.

Copié dans le presse-papier !

Après une première alpha, AMD a finalisé ses pilotes Adrenalin 18.1.1 qui viennent corriger un souci rencontré avec certains vieux jeux.

La société précise avoir également réglé des problèmes avec FreeSync, le contenu vidéo protégé par des DRM, ou encore Starcraft 2 lorsqu'une configuration multi-GPU est utilisée.

Tous les détails se trouvent dans les notes de version.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, la société fournit de nouveaux chiffres à propos de l'ingérence russe dans l'élection américaine de fin 2016. En réponse à l'enquête du Congrès, Twitter affirme avoir suspendu 3 814 comptes, dont 1 000 nouveaux, ayant diffusé 175 993 tweets.

La société pointe toujours l'Internet Research Agency (IRA), identifié comme un organe de propagande russe et aurait prévenu par e-mail 677 775 membres américains ayant rediffusé des tweets de ces comptes.

En parallèle, plus de 50 000 comptes automatisés d'origine russe auraient diffusé des messages liés à l'élection, dont 13 500 nouveaux identifiés depuis le dernier décompte.

Pour 2018, la plateforme promet de s'appuyer plus encore sur le machine learning pour identifier les comptes frauduleux, tout en renforçant son contrôle des applications exploitant son API.