du 03 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

La date avait déjà fuité depuis quelques semaines. C’est néanmoins officiel : les soldes d’été sont décalés à cause de la crise sanitaire et des mesures de confinement.

« J'ai tenu à reporter la date des soldes pour tenir compte de la situation des petits commerçants », explique-t-il sur RTL. Il se fait l’écho de certaines boutiques qui lui auraient dit : « On n'a pas fait un euro de chiffre d'affaires pendant trois mois, nous avons des trésoreries à sec. Laissez-nous un peu de temps ».

Même si cela « peut poser des difficultés pour d’autres grandes enseignes […] il est légitime de soutenir dans ces moments très particuliers ceux qui sont les plus faibles et ceux qui ont les trésoreries les plus menacées », ajoute-t-il. « C'est une question d'efficacité économique et de justice ».

Dans la pratique, de nombreuses boutiques ont déjà lancé des promotions et autres ventes privées avec des réductions de plusieurs dizaines de pourcents. La période de soldes permet essentiellement aux magasins de pratiquer la revente à perte, interdite le reste de l’année.

Hasard ou pas du calendrier, cette annonce a été faite durant le dernier jour des French Days.

Bruno Le Maire : « Les soldes débuteront le 15 juillet et dureront quatre semaines »
chargement Chargement des commentaires...