du 07 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Broadcom officialise une offre à 130 milliards pour Qualcomm

C’est désormais officiel : Broadcom a mis 130 milliards de dollars sur la table pour tenter de s’offrir son concurrent Qualcomm, en proie à de nombreuses difficultés avec plusieurs autorités de la concurrence et avec l’un de ses principaux clients, Apple.

L’offre est constituée d’un versement de 70 dollars par action Qualcomm (60 dollars en cash, 10 dollars en actions Broadcom), soit environ 105 milliards de dollars, et d’une prise en charge des 25 milliards de dettes de l’entreprise américaine. Cette proposition ne restera valable qu’en cas de bouclage du rachat de NXP par Qualcomm.

Selon Broadcom, le nouvel ensemble formera un géant pesant 51 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an, pour un EBITDA de 23 milliards, après synergies.

De son côté, Qualcomm confirme avoir « reçu une proposition non sollicitée » de la part de Broadcom et vouloir l’étudier à tête reposée. L’entreprise assure qu’elle ne communiquera pas sur la question tant que son conseil d’administration n’aura pas pris de décision.

En bourse, l’action Qualcomm n’a guère évolué depuis les premières rumeurs de vendredi dernier qui avaient fait bondir son cours de plus de 15 %. Le titre s’échange à environ 62,5 dollars au moment où nous rédigeons cette actualité, en hausse de 1,1 % sur la dernière séance. Broadcom progresse également de 1,4 % sur ce même intervalle.

chargement Chargement des commentaires...