du 13 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Le premier veut croquer le second et a déjà fait deux offres. Mais Qualcomm estime que les 148 milliards de dollars mis sur la table (dette incluse) « sous-évaluent considérablement » la société… tout en laissant la porte ouverte à des discussions.

Selon Reuters, citant des sources proches du dossier, les deux protagonistes pourraient se rencontrer le 14 février, non pas pour un diner aux chandelles, mais pour discuter dollars et acquisition.

Qualcomm et Broadcom n'ont pas fait de commentaire.

Broadcom et Qualcomm devraient se rencontrer pour la Saint-Valentin
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Débits en download et upload, latence, vitesse de chargement d'une page web et streaming vidéo sont ainsi passés au crible chez les quatre fournisseurs d'accès nationaux. Les résultats sont classés en trois catégories : zones rurales, intermédiaires et denses.

Première conclusion de l'observatoire (ce n'est pas une surprise) : « les zones rurales sont moins bien loties que les zones urbaines » sur les débits. Néanmoins, cette différence n'a que peu d'incidence sur les indicateurs d'usages.

« Les informations de qualité collectées sur le terrain montrent en l’état que SFR se démarque négativement » note l'UFC, aussi bien en THD (notamment à cause du choix du câble) qu'en xDSL avec « un temps de chargement d’une page web 20 % moins rapide que chez ses concurrents ».

« SFR est rejoint en queue de peloton par Free pour de nombreux indicateurs relatifs à la lecture d’une vidéo en streaming » notent aussi nos confrères, là encore sans grande surprise.

L'UFC-Que Choisir relance enfin un appel aux consommateurs désireux d'intégrer leur panel de test afin d'en améliorer la pertinence. Pour les personnes intéressées, c'est par ici.

Copié dans le presse-papier !

Suite à la douloureuse affaire Cambridge Analytica, le réseau social multiplie les annonces de tous les côtés. Dernière en date, la dépréciation d'une dizaine d'API.

Events API, Facebook Analytics, Facebook Login, Instagram Graph API, Instant Articles, Live API, Messenger Platform, Pages API et Places Graph sont concernés. Tous les détails sont disponibles par ici et par là.

Copié dans le presse-papier !

Les profils Xbox Live peuvent désormais ainsi être insérés dans les profils Discord, et inversement, facilitant la recherche de contacts. Selon les deux éditeurs, cet échange devrait largement simplifier les communications entre joueurs console et PC.

Dommage cependant, les services audio eux-mêmes ne sont pas liés. Les joueurs devront toujours choisir entre celui intégré à la console et Discord. Les changements sont effectifs depuis hier soir.

Copié dans le presse-papier !

L'année dernière, deux nouveaux décrets venaient encadrer les compétitions de sport électronique (lire notre analyse). Un arrêté du 17 avril (publié aujourd'hui) vient fixer les dates pour l'année en cours.

Deux cas sont à distinguer : Riot Games (League of Legends) et les autres éditeurs et développeurs indépendants.

Pour Riot Games :

  • Circuit 1 : du 30 avril au 29 avril de l'année suivante
  • Circuit 2 : du 22 novembre au 21 novembre de l'année suivante

Pour les autres :

  • Circuit 1 : du 1er janvier au 31 décembre
  • Circuit 2 : du 1er avrilau 31 mars de l'année suivante
  • Circuit 3 : du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante
  • Circuit 4 : du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante
Copié dans le presse-papier !

Sur son blog, Éric Liégeois (alias Klaki) explique en détail « comment en participant à 9 500 concours sur Twitter [il a] gagné vos comptes premium » sur Spotify, Netflix, Minecraft, Uplay, Origin, etc.

Après avoir développé un bot Twitter, il enchaîne les participations (automatiques) et finit par gagner « une péta-chiée de lots »… dont certains surprenants, pour rester poli. « On te fait littéralement gagner un compte. On ne te dit pas qu’il s’agit de celui de quelqu’un d’autre. Un de quelqu’un qui paye pour ça… Avec son argent à lui », explique-t-il. Il s'est d'ailleurs lancé à la recherche des propriétaires légitimes et, « dans l’immense majorité » les a retrouvés.

Son enquête l'a ensuite amené à se pencher sur les mécaniques derrière ce genre de concours, leur organisateur et les générateurs de compte : « Tu cliques sur le nom du service pour lequel tu veux un compte premium, et on te file un login et un mot de passe. Et si dans deux heures il ne fonctionne plus, tu reviens en prendre un autre. Pouf pouf. L’hallu est totale ».

Eric Liégeois a contacté deux services (Spotify et Netflix). En substance, leur réponse était la suivante : « On est au courant de ces pratiques, on lutte contre mais le problème ne vient pas de chez nous, quand on a un doute on contacte les clients concernés ». En effet, il ne s'agit pas d'identifiants et mots de passe récupérés sur leur base de données, mais d'une autre manière.

Insuffisant pour le blogueur : « Des mecs testent des logins sur ces services, et quand ils fonctionnent, la valeur de ces logins augmente. Et donc leur diffusion. Et c’est ça le vrai problème : y a des millions de logins dans la nature. La plupart ne servent à rien. Mais à la seconde où ils fonctionnent sur un service payant de ce genre, la cash machine démarre. Et les comptes, ainsi que les informations qu’ils contiennent de facto, sont jetés en pâture pour une bouchée de pain. Et quand on n’est pas trop un manche en social engineering, on peut quand même en faire deux trois trucs, même avec un numéro partiel de carte de crédit… ».

Une solution pour limiter la casse serait de pousser la double authentification. Dans tous les cas, c'est également l'occasion de rappeler l'importance de bien gérer ses mots de passe et de les changer au moindre soupçon de fuite. Un gestionnaire (voir notre dossier) peut vous aider à les « rafraîchir » rapidement et.ou de manière régulière.