Du 9 au 21 octobre, vous pouvez rapporter votre smartphone dans une des boutiques Bouygues Telecom afin qu’il soit recyclé. Pour cette opération, l’opérateur s’est associé au WWC France, Suez (qui s’occupera du recyclage) et Recommerce, spécialisée dans l’achat et la vente de smartphones d’occasion.

Un bon d’achat de 10 euros vous sera remis, valable uniquement le jour même dans la boutique Bouygues Telecom où vous avez déposé votre smartphone, dans la limite de 15 000 bons pendant cette opération. Si le mobile a encore une valeur d'usage, il pourra être racheté par Recommerce, le prix dépendra alors de son état et de sa vétusté.

Un site dédié est disponible à cette adresse avec les détails de l’opération.

Bouygues Telecom lance une opération recyclage des vieux téléphones
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Nouvelle victoire pour le réseau social, qui expose désormais un service de plus dans son Messenger, même si uniquement aux États-Unis pour l’instant.

Depuis l’application mobile, on pourra donc cliquer sur le « + » bleu et chercher PayPal. On choisit ensuite un montant, puis on valide, expédiant la somme chez un contact. La fonction peut aussi être utilisée pour demander de l’argent, y compris dans une conversation de groupe.

Dans la foulée, PayPal propose un bot pour Messenger, chargé d’assurer certaines fonctions liées au support. Par exemple, la réinitialisation d’un mot de passe, gérer les requêtes, etc. Pour l'installer, il faudra le chercher dans le dernier onglet de Messenger, Découvrir.

PayPal n’a pour l’instant pas dit un mot sur la diffusion dans le reste du monde.

Copié dans le presse-papier !

Jehan est l’un des plus gros participants au projet GIMP, le logiciel de dessin et de retouche bien connu. Dans un billet paru il y a environ une semaine, il décrit une situation complexe. Vivant de peu et face à un matériel tombant en panne, il finit par faire appel aux dons.

Deux campagnes parallèles sont lancées, l’une sur Tipeee, l’autre sur Patreon. Les sommes récoltées serviraient à remplacer le matériel défaillant, ainsi qu’à financer en partie le film ZeMarmot en rémunérant la dessinatrice principale, Aryeom Han, qui se sert principalement de GIMP (et Blender, auquel Jehan participe aussi).

Ils aimeraient obtenir un minimum de 1 000 dollars/euros par mois, mais les campagnes ne grimpent pas rapidement, avec respectivement 640 dollars et 645 euros sur Patreon et Tipeee.

Copié dans le presse-papier !

Le fondeur a publié ses résultats pour le troisième trimestre et sont meilleurs que prévus. Les revenus de l’entreprise ont grimpé de 1,5 % sur un an, à 8,32 milliards de dollars. Le résultat net a fondu quant à lui de 7,1 % à 2,98 milliards de dollars, mais les analystes s’attendaient à une moisson encore moins favorable.

Pour le prochain trimestre, le géant taïwanais s’attend à des revenus compris entre 9,1 et 9,2 milliards de dollars, portés notamment par la production de composants à destination de l’iPhone X. La marge opérationnelle devrait quant à elle graviter autour de 37 à 39 %.

Sur l’ensemble de 2017, les prévisions font état d’une croissance de 5 à 10 % du chiffre d’affaires, et l’entreprise précise être en mesure de viser le haut de cette fourchette. Parallèlement, ses investissements sont aussi en nette hausse cette année (+8 % à 10,8 milliards de dollars), ce afin de préparer le terrain pour la production de puces gravées en 7 nm.

Copié dans le presse-papier !

Si vous avez envie de plonger les méandres de l’Univers et que vous disposez à la fois d’un bagage scientifique et d'un niveau d'anglais suffisants, sachez que l’université de Cambridge vient de mettre en ligne la thèse de 1966 du célèbre physicien.

Elle précise qu’il s’agissait d’une demande importante de la part de ses utilisateurs. Elle profite donc de la semaine du libre accès 2017 pour la mettre en ligne en intégralité et ainsi la rendre accessible à tous.

Copié dans le presse-papier !

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2018, les députés ont rejeté, samedi 21 octobre, tous les amendements visant à avancer d’un an la déclaration automatisée au fisc, par les grandes plateformes de type Uber ou Airbnb, des revenus générés par leurs utilisateurs.

Ils se sont également opposés, toujours en suivant l’avis défavorable du rapporteur et du gouvernement, à l’abattement de 3 000 euros qui aurait pu profiter aux adeptes de ces mêmes plateformes. L’amendement visant à taxer les géants du Net à partir de leur « présence digitale significative » en France a quant à lui été retiré.