du 06 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Du 9 au 21 octobre, vous pouvez rapporter votre smartphone dans une des boutiques Bouygues Telecom afin qu’il soit recyclé. Pour cette opération, l’opérateur s’est associé au WWC France, Suez (qui s’occupera du recyclage) et Recommerce, spécialisée dans l’achat et la vente de smartphones d’occasion.

Un bon d’achat de 10 euros vous sera remis, valable uniquement le jour même dans la boutique Bouygues Telecom où vous avez déposé votre smartphone, dans la limite de 15 000 bons pendant cette opération. Si le mobile a encore une valeur d'usage, il pourra être racheté par Recommerce, le prix dépendra alors de son état et de sa vétusté.

Un site dédié est disponible à cette adresse avec les détails de l’opération.

Bouygues Telecom lance une opération recyclage des vieux téléphones
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Mi-décembre, Synaptics donnait le coup d'envoi de la production de masse de son capteur et annonçait un partenariat (sans plus de précision). Vivo profitait ensuite du CES de Las Vegas pour sortir du bois et présenter un prototype fonctionnel, mais rien de plus.

Au cours des derniers jours, les indiscrétions se sont multipliées. La TENAA (organisme de certification chinois) a ainsi mis en ligne des photos et quelques caractéristiques techniques du Vivo X20Plus UD. L'occasion d'apprendre par exemple qu'il dispose d'un écran de 6,43 pouces (2 160 x 1 080 pixels), d'un Snapdragon 660, de 4 Go de mémoire, etc.

Il y a peu, c'est le compte Twitter Zyad Atef qui a fait parler de lui en annonçant que le smartphone serait disponible le 25 janvier pour 3 998 yuans, soit 510 euros avec une conversion bête et méchante. Il n'y aurait donc plus que quelques jours à attendre pour en savoir plus.

Copié dans le presse-papier !

La Xbox One a profité ce week-end d'une nouvelle mise à jour système sur son « Alpha Ring ». Principal ajout, celui d'un mode « Ne pas déranger », accessible via l'icône de profil visible sur le Guide.

On notera aussi la présence de nouvelles options d'alimentation. Il est désormais possible de demander à la console de se couper après un temps d'inactivité compris entre une et six heures, réglable par pas d'une heure. Auparavant, seules deux options étaient proposées, une ou six heures.

Quelques bugs sont également introduits avec cette mise à jour. La lecture de films en Blu-ray Ultra HD, avec HDR activé, peut causer quelques soucis de colorimétrie par exemple. Autre bug gênant, l'installation d'applications ou de jeux peut échouer sur les disques externes. Dans ce cas, il faut copier le jeu concerné vers le disque interne de la console ou le supprimer et le retélécharger pour le faire fonctionner.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, Facebook annonce un nouvel investissement de 10 millions d'euros dans l'Hexagone, afin « d'accélérer l'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle ». Concrètement, le réseau social américain veut ainsi recruter une trentaine de doctorants, financer des bourses pour des étudiants, une dizaine de nouveaux serveurs, et « des jeux de données ouvertes pour les institutions publiques françaises ».

Un point encore assez flou, puisque la nature exacte des données n'est pas évoquée pour le moment. Le nombre total de chercheurs et d'ingénieurs dédié à cette activité en France chez Facebook doublerait enfin, pour atteindre 60 personnes.

En parallèle, le géant américain a annoncé vouloir former d'ici 2020, un million de personnes en Europe pour qu'elles apprennent « les compétences numériques dont elles ont besoin au travail ». L'éventail de techniques est assez large (et vague) puisque Facebook explique que les cours seront adaptés à chacun des participants, « les plus avancés pourront apprendre le code, tandis que d'autres apprendront peut-être à ouvrir un compte en banque en ligne ».

Les modalités d'accès à ces formations sont encore à découvrir.

Copié dans le presse-papier !

L'autorité de la concurrence italienne a lancé une enquête sur d'éventuelles pratiques d'obsolescence programmée dans le secteur des téléphones mobiles. Apple et Samsung sont directement ciblés par le gendarme italien, qui estime que les marques ne préviennent pas suffisamment que les mises à jour logicielles des téléphones peuvent avoir un impact négatif sur les performances.

Le groupe coréen assure vouloir coopérer avec les autorités, et affirme « ne pas fournir de mises à jour logicielles dans le but de réduire les performances des produits au fil de leur cycle de vie ».

On rappellera à toutes fins utiles que si certaines mises à jour peuvent avoir des effets plus ou moins visibles sur les performances des appareils, s'en passer complètement n'est pas non plus une solution idéale. Les mises à jour ont en effet souvent pour objectif de colmater des brèches de sécurité, dont les conséquences peuvent être plus importantes qu'un freeze d'une seconde en lançant une application.

Copié dans le presse-papier !

C'est la décision annoncée par Edouard Philippe ce week-end, comme le rapporte le Journal du Dimanche.

Le Premier ministre justifie sa décision par les « faiblesses structurelles » du modèle économique du projet. « Dans le contexte de "redressement de nos finances publiques", le chef du gouvernement refuse donc de "grever l'avenir [...] d'engagements supplémentaires non maîtrisés" » expliquent nos confrères.

Bien évidemment, les deux porteurs du projet, Jean-Christophe Fromantin et Luc Carvounas, ont réagi. Le premier explique sur Twitter qu'il ne se « retrouve pas dans cette France qui renonce », tandis que le second évoque une décision « incompréhensible ».

Trois pays restent en lice : la Russie, le Japon et l'Azerbaïdjan.