du 15 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

L'opérateur annonçait en octobre dernier son intention de racheter les 43,6 % du capital pour 34 euros par action, suivie d'une offre publique d'achat au même tarif. Elle était ouverte du 7 février au 13 mars.

« Les actionnaires de Keyyo ont présenté, au même prix unitaire, 694 754 actions représentant 35,45 % du capital dans le cadre de la procédure centralisée par Euronext Paris », explique le groupe.

Désormais, Bouygues Telecom détient donc 85,45 % du capital et au moins 82,59 % des droits de vote. L'opérateur ne compte pas en rester là : « l’offre ayant une suite positive, elle sera réouverte conformément à la réglementation applicable et selon un calendrier qui sera communiqué par l’Autorité des marchés financiers ».

Pour rappel, l'opérateur avait déjà annoncé que, « dans l’hypothèse où serait franchi le seuil permettant la réalisation d’un retrait obligatoire à l’issue du règlement-livraison de l’offre publique, Bouygues Telecom demanderait la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire de Keyyo ».

Bouygues Telecom détient 85,45 % du capital de Keyyo
chargement Chargement des commentaires...