du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Au CES de l'année dernière, la start-up Hush présentait des bouchons d’oreilles spécialement conçus pour vous aider à dormir. Depuis, elle a été rachetée par Bose. Le premier produit issu de ce partenariat est arrivé sur Indiegogo : sleepbuds.

La philosophie est la même : « Vous aider à mieux dormir en masquant les bruits indésirables dans la chambre et en le remplaçant par des sons apaisants ». En théorie, fini donc les ronflements de votre conjoint.

Avec cette campagne de financement participatif, Bose cherchait des volontaires pour tester et améliorer son produit. L'opération a été un succès puisque plus de 440 000 dollars ont déjà été récoltés sur les 50 000 demandés. De plus, tous les prototypes ont trouvé preneur.

Les premiers exemplaires sont prévus pour février 2018, tandis que la commercialisation de masse est prévue pour l'année 2018, sans plus de précision.

Bose Sleepbuds : des bouchons d'oreilles pour vous aider à dormir sur Indiegogo
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C’est dans la chaleur de l’été, à partir du 1er juillet 2019, que seront examinés le texte transférant l’article 15 de la directive sur le droit d’auteur et celui visant les produits Huawei notamment.

Au Journal officiel, le Président de la République a convoqué en effet députés et sénateurs en session extraordinaire pour examiner toute une série de textes.

Parmi eux, la proposition de loi « tendant à créer un droit voisin au profit des agences de presse et des éditeurs de presse » et celle « visant à préserver les intérêts de la défense et de la sécurité nationale de la France dans le cadre de l'exploitation des réseaux radioélectriques mobiles ».

 

 

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant a publié la liste des terminaux sur son forum, comme le rapporte XDA-Developers.

Au quatrième trimestre de cette année, neuf smartphones sont prévus : Xiaomi Mi 9, Mi 8, Mi 8 Screen Fingerprint Edition, Mi 8 Explorer Edition, Mi Mix 2S, Mi Mix 3, Mi 9 SE, Redmi K20 et K20 Pro.

Au premier trimestre 2020, les Redmi Note 7 et Note 7 Pro suivront. Pour rappel, les Mi MIX 3 5G et Mi 9 peuvent déjà accéder à la bêta d'Android Q.

Copié dans le presse-papier !

Fin 2018, SFR obtenait le réseau public fibre en Corse. La décision avait ensuite été contestée par la préfecture devant le tribunal administratif, avec une demande d'annulation.

Le tribunal administratif de Bastia vient de rendre sa décision, comme le rapporte DegroupNews : « La requête de la préfète de Corse est rejetée ».

Copié dans le presse-papier !

L'arrivée du « puzzle game » avait déjà été annoncée, elle est désormais fixée au 10 juillet.

Le téléchargement sera gratuit, mais des achats dans l'application sont prévus, sans plus de détails pour l'instant. Des modes solo et Batailles sont de la partie. En attendant, il est possible de se préinscrire :

Copié dans le presse-papier !

Google ambitionne depuis un moment maintenant de remplacer les bons vieux SMS par une version nettement plus moderne : RCS. Problème, l’entreprise a laissé jusqu’ici les opérateurs de téléphonie activer cette fonctionnalité, selon leur bon vouloir.

Les temps changent. Selon The Verge, Google compte activer RCS en France et au Royaume-Uni, sans plus laisser le choix aux opérateurs. Deux pays pour commencer, avant de généraliser le mouvement à un nombre croissant de marchés dans les mois à venir.

En théorie, la disponibilité de la fonction provoquera une notification sur l’appareil, demandant à l’utilisateur s’il souhaite passer à RCS. Toujours selon The Verge, la fonction s’appuie sur Universal Profile RCS et est compatible avec toutes les implémentations des opérateurs.

Une fois RCS activé, l’application SMS dispose des statuts d’expédition et lecture des messages, des indicateurs de frappe au clavier, des groupes de conversation, des envois des photos et vidéos en haute qualité ou encore de la possibilité de tabler sur le Wi-Fi quand aucune connexion cellulaire n’est présente.

C’est la réponse de Google aux applications de messagerie, dont malheureusement pour l’entreprise beaucoup ont déjà l’habitude. De quoi transiter ? Pas sûr, d’autant que des applications comme WhatsApp, Messenger ou Telegram ont le gros avantage d’être multiplateformes.

En outre, si RCS permet de s’aligner sur iMessage (iOS) en matière de fonctionnalités, il n’en reprend pas le chiffrement de bout en bout, que l’on trouve également dans Signal et les applications reprenant ce dernier (dont WhatsApp).

Interrogée à ce sujet par nos confrères, l’entreprise a répondu qu’elle était à pied d’œuvre pour trouver une solution.

Google rappelle dans tous les cas qu’elle ne garde pas le texte des messages sur ses serveurs. Plus précisément, le texte est effacé dès que la ou les personnes destinataires l’ont reçu. Les fichiers sont cependant gardés pendant un temps, pour s’assurer que les concernés peuvent encore les récupérer. Les métadonnées sont évidemment enregistrées dans un journal.