du 13 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Blender 2.8 a besoin de contributeurs pour sa Code Quest

Blender 2.8 se fait toujours attendre, mais les développeurs sont décidés à matérialiser cette version majeure, qui comporte plusieurs changements internes importants et de grandes améliorations pour les flux de travaux. Ils lancent donc une campagne de financement participatif.

La Blender Foundation organise donc une « Code Quest ». Le but : réunir à Amsterdam au moins les dix principaux contributeurs pendant trois mois, afin qu’ils aboutissent à la première mouture exploitable dans la nouvelle branche. Parallèlement, une équipe d’artiste utiliserait cette nouvelle version pour produire un petit film, fournissant au passage de précieux retours.

Pour réaliser cette aventure, la fondation a besoin d’au moins 1 000 contributeurs déboursant chacun 39 dollars. Idéalement bien sûr, les sommes engrangées iront au-delà pour faciliter la vie des développeurs, puisque le développement de Blender, logiciel libre, ne leur rapporte rien. Chaque contributeur recevra une clé USB Blender Rocket en édition limitée.

Pour l’instant, les dix développeurs confirmés sont Ton Roosendaal, Sergey Sharybin, Dalai Felinto, Campbell Barton, Brecht van Lommel, Bastien Montagne, Clément Foucault, Joshua Leung, Sybren Stüvel et Pablo Vazquez. D’autres seront annoncés par la suite.

La somme devra être réunie d’ici avril, mois visé pour le début de la Code Quest. À l’heure où nous écrivons ces lignes, 256 contributeurs se sont déjà manifestés.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L’Open Contracting Partnership, association dont la France est membre, vient de proposer son aide (« à titre gracieux ») à la capitale, afin que celle-ci mette en œuvre son « standard de données sur la commande publique ouverte » pour tous ses contrats liés aux JO de 2024.

Ce projet, dont le Directeur interministériel au numérique nous avait déjà parlé, consiste à « fournir des données ouvertes et lisibles par des machines sur tous les contrats publics liés aux Jeux, dès leur planification et jusqu’à leur exécution, d’une manière accessible et facile à utiliser afin que n’importe quel fonctionnaire, entreprise, ou citoyen puisse y accéder ».

Les objectifs sont multiples : lutte contre la corruption, suivi de la livraison des commandes, etc.

Copié dans le presse-papier !

C'est aujourd'hui le 100 numéro de notre brief quotidien qui vous permet de suivre l'actualité du jour en un coup d'œil, mais aussi via nos flux RSS et réseaux sociaux. 

Il fera son retour par email d'ici peu, dans une version revue et corrigée. Nous vous réservons également quelques surprises pour les semaines à venir... 

Copié dans le presse-papier !

Buzzfeed rapporte que le réseau social commence à insérer un flux vidéo de chaines TV en cas d'événement majeur dans une localité. L'illustration est venue hier avec la fusillade dans un lycée de Floride.

Twitter a diffusé la vidéo de la chaine locale WSVN 7 à ses membres américains. L'entreprise met donc un accent plus fort sur l'actualité, au moment où Facebook réduit la part des pages de médias dans le flux de ses membres, privilégiant ce que les internautes partagent eux-mêmes. Le réseau social avait néanmoins indiqué toujours miser sur les « live ».

Copié dans le presse-papier !

Nouvelle levée de fonds pour le français Lydia, qui propose une solution de paiement mobile, de transfert d'argent et une carte bancaire. Mais cette fois, c'est pour « accélérer en Europe » que la société a sollicité ses investisseurs. Après avoir dépassé le million d'utilisateur fin 2017, elle indique suivre un rythme de 2 000 nouveaux comptes chaque jour et être « incontournable chez les 18-35 ans ».

CNP Assurances mène ce tour de table de 13 millions d’euros, le troisième de Lydia qui a levé un total de 23 millions d'euros depuis sa création. On retrouve des investisseurs historiques comme XAnge, New Alpha AM, Oddo, BHF et Groupe Duval.

Il faut dire que l'environnement concurrentiel est fort sur ce secteur, avec des géants américains comme Apple, Facebook ou encore Paypal qui proposent des solutions gratuites. Lydia veut donc prendre la tête en Europe, espérant sans doute se différencier par le fait de n'être liée à aucune plateforme en particulier.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir commencé à faire migrer les Galaxy S8(+) vers Android 8.0, Samsung a stoppé la procédure. Selon SamMobile, la raison est simple : les appareils mis à jour avaient tendance à rebooter.

Les équipes du constructeur cherchent donc la cause du problème et travaillent à un nouveau firmware débarrassé de ces désagréments.

Aucune date n'a été donnée pour le moment. Pour rappel, Essential avait aussi rencontré des soucis avec Android 8.0, décidant de passer ses appareils directement à la version 8.1.