du 13 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Justin Su, derrière la crypto-monnaie TRON, a officiellement acquis la société, aujourd'hui derrière le client µTorrent, rapporte Variety. L'opération ne serait pas encore finalisée.

La tentative de rachat avait été révélée le mois dernier, quand Justin Su a attaqué la société en justice. BitTorrent Inc. aurait violé une clause de l'accord d'acquisition. La plainte aurait été abandonnée depuis.

Comme d'autres, TRON promet des applications décentralisant Internet, via une blockchain. La devise vaut environ 4,78 milliards de dollars, dont 1,65 milliard appartienent à la fondation TRON de Justin Su.

Malgré ses ambitions, BitTorrent Inc. n'est jamais devenu le géant qu'il espérait. Ces dernières années, les problèmes se sont d'ailleurs multipliés. La direction a ainsi été chamboulée en 2016, avec le départ de l'un de ses co-PDG et la fermeture de son studio de contenus, avant les abandons de son service de diffusion en direct et de Sync (devenu Resilio Connect).

BitTorrent Inc. en vente à un entrepreneur des crypto-monnaies
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Maintenant que l'assistant numérique se déploie dans de nouveaux pays et langues, dont le français, le revendeur vise une nouvelle clientèle : les hôtels. Avec Alexa for Hospitality, Amazon veut installer des enceintes connectées Echo dans les chambres.

Elles permettent évidemment de programmer une alarme et de piloter des objets connectés (les lampes par exemple), exactement comme la version classique d'Alexa. Des fonctionnalités supplémentaires sont présentes pour demander le nettoyage de la chambre ou commander à manger avec le room service par exemple.

Alexa for Hospitality n'est pour le moment disponible que sur invitation. Certains hôtels Marriott aux États-Unis sont d'ores et déjà partenaires. Ars Technica précise que les clients peuvent demander à ce que l'enceinte Echo soit enlevée de leur chambre s'ils le souhaitent.

Fin 2016, le Wynn de Las Vegas faisait pour rappel parler de lui, car il avait installé une enceinte Echo dans ses chambres. Il s'agissait alors de la version classique d'Alexa.

Copié dans le presse-papier !

Une des stratégies d'Intel pour faire rentrer cette technologie de cache dans les foyers est de l'associer à d'autres produits, sous la forme de pack.

Gigabyte est l'un des partenaires de la marque sur le sujet, et lors de notre rencontre au Computex, il nous a été confirmé que les tarifs devraient être attractifs. Mais attention, car pack ne signifie pas toujours remise.

Nous en avons l'exemple avec Materiel.net qui vient de référencer des Core i5-8400, i5-8500 et i7-8700 accompagnés d'un module Optane Memory de 16 Go. Surcoût affiché par rapport au même CPU vendu seul ? 50 euros.

Or cette différence correspond exactement au prix d'un module vendu seul. Bref, cela n'a guère d'intérêt, sinon une meilleure visibilité au sein de la boutique, accompagné du tag « nouveauté ».

Il en est tout autrement sur les NUC Kaby Lake ou un pack composé avec un Barracuda 4 To. Cette fois, le surcoût est de 30/40 euros en général, et de quelques euros seulement dans le cas d'un NUC7I5BNHX1 à base de Core i5-7260U, proposé à 439 euros.

Mais on peut trouver ce dernier (avec un module Optane) à 415 euros chez Amazon ou aux alentours de 400 euros dans certaines boutiques.

Bref, soyez vigilant lors de votre achat.

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas ce que laissent penser les différentes annonces publiées sur LinkedIn et repérées par TechPowerUp.

Le message ne peut pas passer inaperçu. Veronica Smith, responsable du recrutement chez le fabricant, affiche en gros sur son profil : « Nous recrutons des ingénieurs pour GPU », aussi bien côté matériel que logiciel.

Copié dans le presse-papier !

L'annonce a été faite il y a quelques jours, mais elle n'entre en vigueur qu'aujourd'hui à l'ouverture de la bourse. NVIDIA prend ainsi la place de Time Warner dans cet indice regroupant les 100 plus grandes sociétés américaines côtées en bourse.

Depuis mi-2016, le titre du fabricant de cartes graphiques décolle en bourse puisqu'il est passé de moins de 50 dollars à plus de 260 dollars aujourd'hui.

Cette annonce fait suite au rachat de Time Warner par AT&T (pour 85 milliards de dollars), une place s'est donc libérée. Par effet domino, une place est également disponible dans le S&P500, récupérée par FleetCor Technologies.

Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques jours, les vidéos d'au moins une dizaine de chaines sont en partie inacessibles. La raison, selon la fondation Blender, est une mise à jour du contrat du programme partenaires.

L'organisation, qui refuse de monétiser ses vidéos sur la plateforme, a reçu un contrat qui demande en substance d'autoriser cette monétisation sur la chaine. Cela même si, dans ses paramètres avancés, elle peut toujours être désactivée. La fondation pointe aussi une possible erreur humaine, des blocages précédents étant discutés avec la plateforme depuis quelques mois.

Blender commence un essai d'instance PeerTube pour l'occasion.