du 16 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

La société de trottinettes électriques Bird a présenté ses excuses, après avoir réclamé au site Boing Boing de retirer un article expliquant une méthode simple pour pirater ses produits, rapporte la BBC.

L’article se focalisait sur les trottinettes abandonnées ou mal garées, récupérées par les autorités locales. Elles sont ensuite vendues aux enchères. L’article de Boing Boing renvoyait vers un message de forum présentant une carte mère permettant de les utiliser, « sans altérer le matériel ou le logiciel installé par Bird ».

L’Electronic Frontier Foundation s’est emparée du dossier, estimant l’attaque contre le blog de Cory Doctorow sans fondement, ne violant pas le copyright de Bird. La société est depuis revenue sur sa décision, reconnaissant que son équipe juridique est « allée trop loin » pour protéger ses produits.

Bird recule après avoir réclamé la suppression d’un article sur le bidouillage de ses trottinettes
chargement Chargement des commentaires...