du 02 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Alors que les relations entre le Qatar et son voisin sont tendues depuis des mois, les annonces du jour ne vont certainement pas les apaiser.

Le groupe audiovisuel qatari accuse l'opérateur Arabsat, basé à Riyad (capital de l'Arabie saoudite), du « piratage le plus répandu que le monde ait jamais connu en matière de retransmission sportive », comme le rapporte l'AFP. Il justifie ainsi sa demande d'un milliard de dollars.

Ce n'est pas tout : « l'État du Qatar a saisi lundi l'OMC d'une nouvelle plainte contre l'Arabie saoudite pour "violations de droits de la propriété intellectuelle" » ajoutent nos confrères. Un responsable de l'OMC confirme qu'une demande a été déposée par le Qatar pour des consultations avec l'Arabie saoudite.

beIN accuse l'Arabie saoudite de « piratage massif » et réclame un milliard de dollars
chargement Chargement des commentaires...