du 04 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

C'est la déclaration faite hier par le PDG du groupe pétrolier, Patrick Pouyanné, comme le rapporte Reuters.

Il a ajouté que Total était en discussion avec d'autres acteurs pour créer un consortium, affirmant au passage que des subventions seraient nécessaires. 

Nos confrères rappellent que « la France et l’Allemagne ont lancé en avril un premier consortium européen de cellules de batterie ». Il comprend notamment PSA et le fabricant français de batteries Saft... une filiale de Total. 

Batteries électriques : Total est intéressé, mais ne se lancera pas tout seul
chargement Chargement des commentaires...