du 11 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Il y a un peu moins d’un an, elles annonçaient la création d’un consortium européen de batterie de cellule. Le pétrolier avait pour rappel fait part de son intention de se lancer sur ce marché, à condition de ne pas être seul et d’avoir des subventions. 

Le consortium vient d’obtenir le feu vert de la Commission européenne qui « conclut que la concentration envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence », comme le rapporte Reuters.

Cette coentreprise Automotive Cells Company (ACC) est répartie à 50/50 entre Total (via Saft) et PSA (via Opel) pour le moment. La phase industrielle est prévue pour « fin 2021 au plus tard », et Total sera limité à 33 % de la coentreprise. 

Batteries : feu vert de la Commission européenne pour la coentreprise entre PSA et Total
chargement Chargement des commentaires...