du 07 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

À la conférence American Physical Society de Los Angeles, le géant du Net a présenté son processeur dont le but est de « fournir un banc d’essai pour la recherche sur les taux d’erreur du système et l’évolutivité de notre technologie qubit, ainsi que des applications dans la simulation quantique, l’optimisation et le machine learning ».

Cette puce de 72 qubits utilise le même principe de fonctionnement que celle de 9 qubits annoncée en 2015, « qui a démontré de faibles taux d'erreur pour la lecture (1 %), les portes à un qubit (0,1 %) et surtout des portes à deux qubits (0,6 %) ».

Le but de Bristlecone étant de « pouvoir démontrer la suprématie quantique [lorsqu'un ordinateur quantique dépasse les capacités d'un ordinateur classique, ndlr] à l'avenir, d'étudier la correction d'erreur [...] et faciliter le développement d'algorithmes quantiques sur du matériel réel ».

Bien que personne n'ait encore atteint cet objectif, Google estime que la suprématie quantique peut l'être avec 49 qubits et un taux d'erreur sur deux qubits inférieur à 0,5 %. Réussir à parvenir à ce stade est l'un des objectifs de Google, qui reste « prudemment optimiste » avec Bristlecone.

Avec son CPU Bristlecone (72 qubits), Google s'attaque à la suprématie quantique
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La semaine dernière, Donald Trump signait un décret bannissant Huawei et le plaçant sur liste noire. Les entreprises américaines ne peuvent ainsi plus traiter avec le Chinois sans avoir une autorisation spéciale.

Comme prévu, le Département du commerce vient d'accorder une licence temporaire de 90 jours. Elle permet aux clients de la marque de se fournir en produits déjà existants, mais pas d'en acheter de nouveaux.

Elle « donne aux opérateurs le temps nécessaire pour prendre d'autres dispositions et la latitude du département pour déterminer les mesures appropriées à long terme », explique le secrétaire du Département Wilbur Ross.

« En bref, cette licence permettra aux activités de continuer pour les utilisateurs de téléphones mobiles Huawei et les réseaux à d'accès à Internet haut débit existants », ajoute-t-il.

Enfin, le Département évaluera s'il faut prolonger la licence temporaire au-delà de 90 jours.

Copié dans le presse-papier !

Le service de télédéclaration des revenus est ouvert depuis le 10 avril. Au 19 mai, plus de 14 millions de télédéclarations ont été faites. Comme chaque année, les dates limites pour effectuer sa déclaration dépendent de votre département :

  • du 01 au 19 (zone 1) et non-résidents : mardi 21 mai à minuit
  • du 20 au 49 (zone 2) : mardi 28 mai à minuit
  • du 50 au 974/976 (zone 3) : mardi 4 juin à minuit

Ensuite, votre avis d'impôt sera disponible entre le 24 juillet et le 7 août 2019 si vous n'avez rien à payer ou si vous bénéficiez d’une restitution, alors qu'il faudra attendre entre le 29 juillet et le 7 août 2019 si vous avez un montant à payer. De plus amples informations sont disponibles sur cette page.

Copié dans le presse-papier !

Déjà disponible sur Windows 10 en version Canary et Dev (lire notre prise en main), mais pas encore en bêta, les utilisateurs de Mac peuvent désormais eux aussi tenter l'expérience.

La version Canary est disponible pour macOS. Attention, il s'agit d'une version mise à jour quotidiennement et pouvant rencontrer des problèmes importants. À utiliser donc en connaissance de cause.

« Microsoft Edge pour macOS offrira la même expérience de navigation que sous Windows, avec des optimisations au niveau de l'expérience utilisateur pour que vous vous sentiez comme chez vous sur un Mac », explique l'éditeur.

Des ajustements sur les polices, les menus et les raccourcis clavier ont ainsi été mis en place. La Touch Bar des MacBook est également supportée.

Copié dans le presse-papier !

Nous avons tout d'abord le 85ZG9 de 85" et ensuite le 98ZG9 de 98", tous les deux faisant partie de la gamme « Master série » de Sony.

Les télévisions exploitent Android TV et intègrent un processeur d'image X1 Ultimate avec « un algorithme unique spécialement développé pour la 8K ». Le fabricant met aussi en avant les technologies Backlight Master Drive et 8K X-tended Dynamic Range Pro, toujours pour améliorer le rendu de l'image.

Sony en profite pour annoncer la prise en charge en 2019 (sans plus de détails) d'AirPlay 2 et d'HomeKit pour ses modèles ZG9, AG9, XG95 et XG85.

Le téléviseur 85ZG9 sera disponible début juin pour 17 000 euros, tandis que le 98ZG9 arrivera début juillet pour 80 000 euros. Comme lorsque la 4K a débarqué, il faut maintenant attendre des contenus.