Après avoir annoncé un partenariat début juin, les deux protagonistes passent officiellement la seconde.

Durant cette expérimentation, certains clients Lyft à Boston pourront se retrouver dans une voiture autonome lorsqu'ils demandent un trajet au service de VTC.

Pour nuTonomy (racheté par Delphi il y a quelques semaines), ce premier essai grandeur nature à deux finalités : faire découvrir les voitures autonomes au public et obtenir des retours de la part des clients afin d'améliorer son système.

Avec nuTonomy, Lyft propose des voitures autonomes dans Boston
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le groupe hôtelier passe à l'ère 2.0 et permettra prochainement à ses clients de réaliser de nombreuses opérations depuis leur smartphone : régler la température, allumer ou éteindre des lumières, profiter de la télévision, gérer les fenêtres, etc.

Dans un second temps, Hilton proposera de la reconnaissance vocale pour piloter les objets connectés de ses chambres. Pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser d'application, les fonctions de contrôle sont disponibles via la télévision.

Le groupe rappelle qu'il permet déjà de réserver et ouvrir une chambre avec son application Honors. Il ajoute que 18,7 millions de portes ont ainsi été ouvertes de cette manière.

Connected Room est pour le moment en bêta et sera déployée dans les prochaines semaines aux États-Unis. La mise en place devrait s'accélérer en 2018, sans plus de détail pour le moment. Une vidéo de démonstration est disponible par ici.

Copié dans le presse-papier !

La fin de semaine est plutôt mouvementée pour le groupe Webedia, avec pour commencer une bonne nouvelle : l'annonce d'une prise de participation majoritaire dans Creators Media, un éditeur de « plateformes de divertissement digital et spécialisée dans la création de contenus sociaux ».

L'entreprise s'est ainsi fait une spécialité du « shoulder content », c'est-à-dire les « formats premium longs ou courts, pour promouvoir, soutenir et prolonger des événements (programmes TV, films au cinéma, compétitions sportives...) », tout un programme.

Concernant la chaîne ES1 dédiée à l'e-sport que le groupe souhaitait lancer le 1er décembre, les nouvelles sont un peu moins bonnes. Lors d'un colloque organisé par la Chaire Audiovisuel et Numérique de l'université Panthéon-Assas Paris 2, Veronique Morali, présidente de Webedia, expliquait que le projet prenait du retard.

La raison ? Le besoin de clarifier quelques points de droit. Il faut dire que l'annonce est intervenue avant que la chaîne n'ait obtenue l'accord du CSA. Or, le fait que l'e-sport ne soit pas reconnu officiellement comme un sport « peut poser un problème lors de la diffusion d’événements et la présence de marques à l’antenne » précise à SportBusiness Nathalie Sonnac, membre du CSA. De ce fait, la demande de convention de la chaîne n'a pas été validée pour le moment.

Aucune nouvelle date de lancement n'a pour le moment été communiquée.

Copié dans le presse-papier !

Vous vous souvenez du film de 1983 ? Hé bien une nouvelle version se prépare pour l'année prochaine, sous la forme d'une série interactive.

Le premier teaser a été mis en ligne (une trentaine de secondes seulement) et permet de donner le ton : il surfe sur les importantes fuites de données de ces dernières années, plutôt nombreuses.

Le concepteur de jeux vidéo Sam Barlow (Her Story) est aux commandes, en partenariat avec la start-up Eko, la société de cinéma MGM et M ss ng p eces. Attendons maintenant de voir quelle forme prendra exactement cette nouvelle adaptation : jeux vidéo, série interactive, un peu des deux ?

À nos confrères de Variety, Sam Barlow explique que WarGames 2018 essayera de « répondre aux questions soulevées par le film original et d'en poser de nouvelles dans un monde où la technologie a fondamentalement changé nos vies ». 

Copié dans le presse-papier !

Nos confrères ont tenté l'expérience de la serrure connectée du géant de la vente en ligne permettant à ses livreurs d'accéder à votre domicile. Ils nous proposent un retour détaillé dans un long billet.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas franchement emballés : « Après deux semaines, il s'avère que le fait de laisser entrer des étrangers a été la partie la moins troublante de l'expérience ». Si aucun cambriolage n'est à déplorer, d'autres griefs remontent rapidement à la surface.

Pêle-mêle, il est question de blocages de la serrure, de la difficulté de proposer un accès temporaire à sa maison à des amis (contrairement aux livreurs Amazon où tout est simplifié) et enfin d'être complètement enfermé dans l'écosystème d'Amazon : d'autres sociétés ne peuvent pas profiter de ce dispositif.

Copié dans le presse-papier !

Skype a été mis à jour sur iOS afin d'améliorer son ergonomie, notamment la navigation au sein de l'application avec une nouvelle barre principale.

Au passage, l'écran s'adapte désormais à l'iPhone X, l'équipe précisant que les performances et la stabilité ont été améliorés au passage.