Vous habitez dans une grande maison, c’est l’heure de manger et vous avez la flemme de vous déplacer pour appeler tout le monde ? Google Assistant a une solution pour vous : diffuser un message sur toutes les appareils connectés de la maison.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut que les différents périphériques soient liés au même compte Google et disposent d'une enceinte. Ce service est en cours de déploiement sur les smartphones et Google Home configuré en anglais. D’autres langues seront bientôt disponibles précise l'équipe.

Pour rappel, utiliser Google Assistant n’est pas sans conséquence et sans soulever plusieurs questions sur les algorithmes utilisés et la question de la vie privée.

Google Assistant transforme vos appareils connectés en interphones
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La boutique en ligne appartient au groupe AliBaba et disposerait d'une base d'environ 100 millions de clients. La société de sécurité Check Point explique qu'elle a découvert une faille sur son site, informé AliExpress qui a rapidement corrigé le tir.

Via une campagne de phishing, des pirates pouvaient contourner les protections du site et procéder à une attaque de type Cross-site scripting (XSS). Tous les détails sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

Facebook vient d'annoncer que son service de messagerie permettait désormais d'envoyer et de recevoir des photos dans une définition 4K (jusqu'à 4096 x 4096 pixels).

L'idée est de permettre le partage de vos clichés plus proche de ce qui est produit par votre appareil photo, même si certains vont déjà au-delà de cette limite. De quoi faire exploser les besoins en stockage de la société.

Cette nouvelle fonctionnalité est déployée sur les dernières versions de Facebook Messenger pour Android et iOS. Plusieurs pays sont concernés, dont la France.

Copié dans le presse-papier !

Dans le monde d'Uber, tout ce qui n'est pas un 5/5 est une mauvaise note. Or, dans l'esprit d'un passager, une prestation correcte mais sans plus peut mériter un 4 voir un 3, sans qu'il ne voie cela comme un gros problème.

Pour remédier à cela, la plateforme prévoit une mise à jour de son système de notation, rapporte Mashable. Si un passager veut mettre une note inférieure à 5 lors d'une course, il devra la justifier.

Cela permettra d'un côté à Uber de transmettre les commentaires des clients aux chauffeurs pour qu'ils s'améliorent, ou encore de filtrer les notes données pour de mauvaises raisons (bouchons, conditions météo etc.).

Copié dans le presse-papier !

Les rumeurs et les premiers résultats continuent d'affluer autour de Windows 10 sur ARM et des performances des machines qui doivent arriver dans les mois à venir. Sans communication concrète de Microsoft et Qualcomm, il ne peut de toute façon pas en être autrement.

Il faut donc se contenter de fuites de scores Geekbench, dont les dernières placent une machine ASUS aux alentours de 800/900 points sur un seul cœur et aux alentours de 3000/3200 points avec ses huit cœurs utilisés. Soit le niveau d'un Pentium N3510 (Bay Trail) utilisé dans une machine Lenovo, avec un avantage lors de l'exploitation de tous les cœurs.

Dans le détail, la puce Intel est moins efficace côté Crypto (AES-NI n'a été intégré que dans les puces plus récentes), et se trouve en retrait côté calcul sur les flottants et mémoire. Elle est par contre bien meilleure sur les calculs sur les entiers. Il sera donc intéressant d'analyser ces performances au-delà d'un simple outil, dans des conditions et des usages réels. Il faudra d'ailleurs croiser ces chiffres avec les scores en termes d'autonomie.

Mais les premiers résultats semblent confirmer que ces machines viseront surtout l'offre d'entrée de gamme à 200/300 euros. On y trouve actuellement quelques machines comme l'Asus E203NA-FD035T, avec un Celeron N3350 et 4 Go de mémoire, qui s'affiche à 249 euros. La bataille à venir s'annonce donc importante.