du 08 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Avec Fission, Firefox aura son isolation par site et un nouveau mécanisme de sécurité

Mozilla travaille sur une nouvelle couche de sécurité pour Firefox. Le projet, nommé Fission, ressemble aux ajouts faits par Google à Chrome 67, pour atténuer l’impact des attaques spéculatives par canal auxiliaire.

C’est une réaction concrète aux failles Spectre et Meltdown. Ce type d’attaque se penche non pas sur la technologie elle-même, mais sur son implémentation pour en détecter des faiblesses.

Tous les navigateurs ont publié très rapidement des contre-mesures spécifiques pour ces failles. Selon Nika Layzell toutefois, qui dirige le projet Fission, Mozilla souhaitait une approche plus globale

L’architecture de Firefox est donc en train d’être revue pour parvenir à une véritable isolation des sites. Firefox pourra alors séparer les iframes cross-site en différents processus. Chaque onglet du navigateur aura donc plusieurs processus connectés.

C’est en fait une version nettement plus poussée du projet Electrolysis, qui a séparé les calculs d’interface et de rendu dans Quantum. C’est donc sur l’isolation tant attendue par onglet que travaille donc Mozilla actuellement.

En conséquence, si un site malveillant tente une attaque spéculative par canal auxiliaire sur la base d’une faille non encore corrigée, les données des autres sites ne pourraient pas être chargées dans le même processus, réduisant drastiquement la quantité de données que le pirate pourrait dérober.

La première version de test (Milestone 1) est prévue pour la fin du mois. Il est probable qu’il s’agisse d’une branche séparée de développement, pouvant donc être testée à part.

chargement Chargement des commentaires...