du 11 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Avec « Acheter sur Google » (disponible en France), le moteur de recherche s'attaque à Amazon

Ce service avait été annoncé en mars dernier et lancé discrètement dans l'Hexagone durant le mois d'août, comme l'indiquent nos confrères du Monde.

Il ne s'agit pas de vendre des produits Google (une boutique officielle existe déjà), mais d'enseignes partenaires. « Carrefour, Auchan, Boulanger ou Fnac Darty mais aussi des marques comme Banana Moon, Kaporal, Kickers, MacWay, etc. » sont disponibles.

Pour en profiter, il suffit de se rendre sur Google Shopping, d'ajouter des articles dans votre panier, puis de valider votre commande en une seule fois, peu importe le nombre de boutiques différentes. Le paiement se fait ensuite via Google Pay. Une marketplace géante, comme le propose Amazon.

Le géant du Net a mis en ligne des conditions d'utilisation de son service. On y apprend notamment que « Google n'est pas partie au contrat de vente que vous concluez avec un marchand et n'est pas responsable de l'exécution dudit contrat ».

Une « garantie » et un service client sont disponibles « si vous ne recevez pas votre article, si vous ne recevez pas l'article que vous attendiez, si vous n'êtes pas livré à la date prévue, ou si vous rencontrez un problème de remboursement ».

La liste des boutiques partenaires de Google est par contre susceptible d'évoluer sans préavis : « Il arrive que des marchands changent dans le cadre de l’élargissement de nos offres d’achat », explique la société.

Rien n'est précisé concernant les modalités des enseignes pour apparaître dans Google Shopping, ni d'éventuels frais/commissions prélevés au passage. 

chargement Chargement des commentaires...