du 17 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Le département se veut rassurant. Il affirme qu’il n’y a pour le moment « aucune violation des données » et que ses services « fonctionnent normalement en ce moment », comme le rapporte Reuters.

Le porte-parole du ministère affirme que le service est « entièrement opérationnel ».

Aux États-Unis, le département de la Santé cible d’une cyberattaque
chargement Chargement des commentaires...