du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Aux États-Unis, la FDA autorise un neuroleptique connecté

La Food and Drug administration (FDA) approuve officiellement le médicament Abilify MyCite. Il s’agit d’une version modifiée du Abilify (autorisé en 2002, pour traiter la schizophrénie et les troubles bipolaires) comportant un capteur comestible, ce dernier a été autorisé par la FDA en 2012.

Le fonctionnement est le suivant : lorsque le médicament est ingéré, le capteur émet un signal électrique, récupéré par un patch se trouvant sur le corps du patient. Ce dernier communique en Bluetooth avec une application sur son smartphone.

Les patients peuvent ainsi suivre le rythme de prise de leur médicament, mais aussi partager cette information avec leur médecin qui peut ainsi vérifier que sa prescription est correctement suivie.

De son côté, la FDA explique qu’elle « soutient le développement et l'utilisation de nouvelles technologies dans les médicaments avec ordonnance ». Un premier pas vers d'autres médicaments du même genre ?

chargement Chargement des commentaires...