du 20 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

ATSC 3.0 : aux États-Unis, la FCC valide un nouveau ciblage publicitaire pour la TV

L'autorité des communications approuve l'utilisation de la technologie ATSC 3.0. Elle est censée fournir l'ultra haute définition, une meilleure qualité d'image sur mobile et plus d'interactivité (comme plusieurs angles de vue pour les événements sportifs et des contenus éducatifs).

Le signal permet aussi d'allumer une télévision pour diffuser des alertes, géolocalisées rue par rue. Pour Sinclair Broadcast Group, il s'agit du Graal pour les publicitaires, qui pourront mieux cibler les téléspectateurs... même si des fournisseurs d'accès s'inquiètent de coûts de transmission plus élevés. Pour rappel, la réclame ciblée en TV intéresse aussi les groupes français, qui se lancent pour certains dans des essais de publicité adressée.

Les télévisions actuelles ne pourraient pas recevoir le nouveau signal, qui nécessiterait donc l'achat d'un équipement supplémentaire. Les groupes audiovisuels devront maintenir les deux signaux en parallèle pendant cinq ans après la mise en place d'ATSC 3.0.

Cette autorisation de la FCC suit la suppression de règles anti-concentration, qui profitent au groupe de chaînes locales dans sa boulimie d'acquisitions. Deux sénateurs ont demandé une enquête sur les liens entre le personnel de la FCC et la société, sur lesquels le président de la commission, Ajit Pai, avait refusé de s'exprimer.

chargement Chargement des commentaires...