du 20 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Au tour du Pixel 2 XL de se faire démonter par iFixit. Score final : 6 / 10

Annoncé début octobre lors de la conférence #MadeByGoogle (voir notre compte rendu), le Pixel 2 XL a été mis à nu par nos confrères. L’occasion de découvrir ses entrailles et de jeter un oeil à la puce Pixel Visual Core dédiée au traitement de l’image et au machine learning.

Pour le reste, de nombreux composants sont modulaires et donc facilement remplaçables une fois l’écran enlevé. Google n’a utilisé que neuf vis classiques, un autre bon point.

Par contre, enlever la batterie est beaucoup plus difficile. Dans tous les cas, il faudra bien être prudent lors du démontage/remontage car de nombreux câbles se baladent dans le châssis, ce qui ne facilite pas une opération de maintenance par un particulier.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L’équipe est manifestement concentrée sur la version Android du navigateur. Tant et si bien que la nouvelle mouture pour Linux, macOS et Windows ne contient aucune nouvelle fonction.

Dans son billet de blog, l’éditeur liste seulement la liste des bugs corrigés, ce dont personne ne se plaindra. Elle évoque également quelques optimisations dans la synchronisation des données, pour des échanges plus rapides avec la version mobile, compatible avec Sync.

Comme d’habitude, la nouvelle version se récupère depuis l’à propos dans l’interface. Ceux qui souhaitent tester ce navigateur très orienté vers les fonctions avancées et la gestion poussée des onglets pourront le récupérer depuis son site officiel.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, les nouvelles versions majeures d’iOS et watchOS ont été mises à disposition des utilisateurs hier soir à 19h. Sur les iPhone, les nouveautés sont particulièrement nombreuses. Nous publierons dans la journée un dossier qui leur est consacré.

L’installation se fait comme d’habitude : depuis Réglages. Les modèles pris en charge sont les iPhone 6s (Plus), 7 (Plus), 8 (Plus), X, XR, XS (Max) et iPod Touch de 7e génération. Les iPhone 11 et 11 Pro, disponibles aujourd’hui, sont bien sûr livrés avec le nouveau système.

L’Apple Watch a de son côté toujours besoin de l’application compagnon sur l’iPhone. watchOS 6 prend en charge tous les modèles de la montre connectée à l’exception de la « Series 0 » (le tout premier modèle). Attention cependant, les Series 3 et 4 sont servies immédiatement, mais les 1 et 2 devront attendre « plus tard cet automne ».

Petite surprise également sur les mises à jour initialement prévues pour le 30 septembre : iOS 13.1 et iPadOS sortiront finalement le 24 septembre, soit mardi prochain. La date apparaît désormais sur le site officiel. Rien n’est dit pour tvOS 13, qui garde pour l’instant son 30 septembre présumé.

Les utilisateurs d’iPhone auront donc deux mises à jour importantes à cinq jours d’intervalle, ce qui ne devrait pas manquer de faire hausser quelques sourcils.

Quant à macOS Catalina, il est toujours prévu pour octobre, sans plus de précisions. 

Copié dans le presse-papier !

Presque un an jour pour jour après avoir levé 100 millions de dollars, la jeune pousse triple presque la mise avec 268 millions de dollars. D'anciens investisseurs, comme Y Combinator Continuity, ont remis la main au portefeuille, aux côtés de plus d'une dizaine de nouveaux.

Au total, GitLab a levé 426 millions de dollars depuis ses débuts et revendique une valorisation de 2,75 milliards de dollars. La société a d'ores et déjà prévu une date pour son introduction en bourse : le 18 novembre 2020. 

Pour rappel, son plus gros concurrent, GitHub, a été racheté par Microsoft en juin 2018 pour 7,5 milliards de dollars. Le patron de la société, Sid Sijbrandij, continue de surfer sur ce rachat en expliquant à Bloomberg qu'il « préfère rester indépendant »… un moyen de s'attirer la sympathie de ceux craignant que Microsoft ne change la donne sur GitHub. 

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a publié hier soir une série de 44 vidéos dédiées à l’apprentissage des bases du Python. Ce langage de développement, actuellement l’un des plus utilisés, a toujours le vent en poupe.

Ces vidéos, disponibles en anglais (sous-titres disponibles), peuvent être vues comme la conséquence de la prise en charge, le mois dernier, de PyTorch 1.2 dans Azure. PyTorch est pour rappel un framework de machine learning open source créé par Facebook et qui s’utilise surtout avec Python.

Les 44 vidéos sont disponibles sous forme de liste de lecture sur YouTube. Elles ne durent jamais plus de quelques minutes chacun. Pour les intéressés, Microsoft se sert de Visual Studio Code pour ses démonstrations.

Copié dans le presse-papier !

La nouvelle interface était en test depuis quelques semaines, elle est maintenant disponible pour l’ensemble des utilisateurs via une mise à jour. Modernisé, l’ensemble est plus simple, mais fournit dans la foulée de nouvelles capacités, dont certaines réclamées depuis longtemps.

La bibliothèque peut être ainsi organisée par album, genre, artiste ou musique. Les fonctions de tri sont également présentes et les dossiers peuvent être directement utilisés comme listes de lecture. Là aussi une fonctionnalité demandée.

iOS 13 oblige, le nouveau VLC est en outre disponible en thèmes clair et sombre.

Jean-Baptiste Kempf, dans un billet de blog, ajoute que de nombreuses améliorations techniques ont eu lieu dans cette version. Des bugs ont été corrigés, des changements effectués pour simplifier les développements futurs et le code lui-même a commencé sa migration d’Objective-C à Swift.