du 13 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Attaqué par Apple, Attac dénonce une « procédure bâillon »

Hier, devant le tribunal de grande instance de Paris, des membres de l'association altermondialiste ont manifesté contre Apple, dont ils dénoncent l'optimisation fiscale, qu'ils estiment être de l'évasion. Elle mobilise en ligne via le mot-croisillon #ApplePayeTesImpots.

Pourquoi cet événement ? Le 21 décembre, Apple a assigné Attac en référé devant le TGI, après une action de 70 de ses membres dans l'Apple Store Opéra. Pour le groupe californien, cette incursion mettrait en danger ses employés et clients, d'autant que l'association menacerait de remettre le couvert par la suite. Elle veut interdire l'entrée d'Attac dans ses magasins pendant trois ans, sous peine d'une astreinte de 150 000 euros par violation.

« Alors que les associations, les lanceurs et les lanceuses d’alertes, les journalistes agissent dans l’intérêt général en révélant des scandales fiscaux, environnementaux, sanitaires, les procédures bâillons pour les faire taire constituent un véritable coup d’état démocratique » lance l'association.

La manifestation devant le TGI a eu lieu peu avant une audience, où Apple a dénoncé une montée en puissance des actions de l'association depuis mars, alors que cette dernière réfute toute mise en danger des employés de la marque, rapporte Le Point. La décision est attendue pour le 23 février.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L'opérateur précise que Londres, Cardiff, Edinburgh, Belfast, Birmingham et Manchester seront les premières à en profiter. Bien évidemment, les zones les plus fréquentées seront principalement ciblées : Hyde Park à Londres, Manchester Arena, l'aéroport de Belfast, etc.

Dans un second temps, mais toujours en 2019, dix autres villes auront elles aussi droit à la 5G : Glasgow, Newcastle, Liverpool, Leeds, Hull, Sheffield, Nottingham, Leicester, Coventry et Bristol.

EE affirme qu'il se lancera avec plusieurs « smartphones partenaires » et un routeur 5G à antenne externe pour profiter d'une connexion 5G fixe. « Les 1 500 premiers sites 5G d'EE en 2019 transporteront 25 % de l'ensemble des données du réseau, mais ne couvriront que 15 % de la population du Royaume-Uni », explique l'opérateur.

Copié dans le presse-papier !

Le réseau privé virtuel (VPN) de ProtonMail, connu pour son service mail chiffré, publie son application pour iPhone et iPad. Selon la société, le VPN est désormais disponible sur les principaux systèmes : Android, iOS, Windows, macOS et Linux.

L’application iOS supporte les fonctions habituelles du service, dont son Secure Core (pour ne passer que par certains relais), le kill switch (pour tuer toute connexion hors VPN) et l’utilisation de Tor via le VPN. Elle exploite aussi le protocole IKEv2, promis comme plus rapide.

Une version limitée du service est gratuite, avec accès aux serveurs de trois pays et un appareil. Il en coûte au moins 4 dollars par mois pour débloquer tous les pays disponibles, augmenter la vitesse et disposer du peer-to-peer. À 8 dollars mensuels, l’entreprise ajoute les fonctions avancées (Secure Core et Tor, notamment).

Copié dans le presse-papier !

La justice américaine va se pencher sur l'introduction en bourse de Snap Inc. Dans son viseur, les informations distillées aux futurs investisseurs quant à la robustesse de l'entreprise, suite à une plainte déposée en mai 2017.

Selon les plaignants, Snap Inc aurait omis de mentionner un différend juridique avec un ancien employé ayant affirmé que l'entreprise truquait ses chiffres d'audience. Une affaire qui sera jugée en avril prochain. Ils estiment également que le réseau social gonfle ses chiffres via l'envoi de notifications aux utilisateurs.

De son côté, Snap assure coopérer avec les autorités et que l'ensemble de ses déclarations précédant son entrée en bourse sont « exactes et complètes ». Depuis son introduction boursière, l'action Snap Inc est passée de 17 dollars à 6,71 dollars.

Copié dans le presse-papier !

Le Centre national de la recherche scientifique annonce la mise en place d'un « référent intégrité scientifique » : Rémy Mosseri. L'intéressé détaille son poste :

« Mon premier rôle est de recevoir les allégations de méconduites scientifiques, de les traiter, d’évaluer la réalité de la méconduite par une enquête et le cas échéant de la qualifier plus précisément. Tous les personnels travaillant dans des entités CNRS, mais également les personnes extérieures au CNRS, peuvent adresser des allégations ».

Le CNRS publié également les modalités d'actions de la Mission à l’Intégrité Scientifique (MIS). Il ne s'agit pour le moment que d'un document de travail, susceptible d’être modifié d’ici sa présentation au Conseil d’administration du CNRS le 13 décembre.

Pour rappel, ce plan est la suite du groupe de travail chargé « des propositions et des recommandations sur le traitement par le CNRS des questions de méconduite et de fraude scientifique », lancé Antoine Petit (président du CNRS) au début de l'année.

Cette annonce arrivait après la convocation mi-janvier d'Anne Peyroche (ex-présidente par intérim du CNRS) par sa hiérarchie « pour un entretien destiné à l’éclairer sur des anomalies constatées dans certains de ses articles ».

Copié dans le presse-papier !

Cet accord, dont le montant n'est pas précisé, concerne l'éditeur de sites et services culinaires en Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, Brésil, États-Uni et Royaume-Uni, mais visiblement pas en France. 750g International était auparavant dans le giron de Webedia.

Le groupe SEB « confirme ainsi sa volonté d’accélérer le déploiement de ses marques dans l’univers du digital culinaire ». Il récupère 90 000 recettes en cinq langues (sur les sites gourmandize.com, heimgourmet.com, rebanando.com, tribugolosa.com et receitas-sem-fronteiras.com).

« Cette acquisition permettra de créer des convergences avec les produits, sites internet et applications », explique le Groupe SEB. On pense notamment à l'autocuiseur Cookeo, dont plusieurs versions disposent du Wi-Fi pour mettre à jour leur base de recettes.