du 14 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Assistant numérique : des chercheurs cachent des commandes dans des musiques et textes parlés

Les enceintes connectées se font régulièrement berner par des « Ok Google » ou autres « Hey Alexa » contenus dans des spots publicitaires par exemple (voir ici).

L'année dernière, des chercheurs utilisaient des ultrasons pour envoyer des messages inaudibles pour les humains aux assistants numériques. Baptisée DolphinAttack, cette technique a fait l'objet d'une publication scientifique. Depuis, elle s'est améliorée, avec une portée plus importante notamment.

Après avoir dissimulé des commandes dans des vidéos YouTube, des étudiants de l'université de Berkeley sont allés plus loin en les cachant dans des enregistrements musicaux et des textes parlés : « Pendant qu'un humain entend quelqu'un parler ou un orchestre jouer, le haut-parleur Echo d'Amazon peut entendre une instruction pour ajouter quelque chose à votre liste de courses » explique le Wall Street Journal.

Interrogé par nos confrères, un des scientifiques explique n'avoir aucune preuve que cette technique soit actuellement utilisée par des pirates, mais que ce n'est qu'une question de temps : « Mon hypothèse est que les personnes malveillantes emploient déjà des gens pour faire ce que je fais ».

Les chercheurs donnent quelques exemples. Après un traitement, la phrase « without the dataset the article is useless » est reconnue comme étant « okay google browse to evil dot com » par un logiciel, alors qu'un humain continue d'entendre la version originale.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les deux nouveaux smartphones d'Apple obtiennent la même note que les iPhone X et 8 avant eux : 6 sur 10. Parmi les bons points : « L'écran et la batterie ont toujours la priorité dans la conception de l'iPhone. Un écran cassé peut être remplacé sans enlever le matériel biométrique Face ID ». 

Par contre, voici un problème parmi d'autres : « Le verre à l'avant et à l'arrière double le risque de dégâts en cas de chute. De plus, si la coque arrière casse, vous devrez retirer chaque composant et remplacer tout le châssis ».

En plus de fournir des photos sur l'intérieur des iPhone X (Max), ce démontage permet d'en savoir un peu plus sur les composants utilisés. Le modem vient par exemple de chez Intel (comme c'était déjà le cas sur certains iPhone X), mais rien par contre ne permet d'affirmer que tous les iPhone Xs sont équipés de la même puce.

Alors que l'iPhone X utilisait de la LPDDR4 de chez SK Hynix, les iPhone Xs (Max) démontés par iFixit passent chez Micron. Les 64 Go de stockage des iPhone X et Xs de nos confrères sont fournis par des puces Toshiba.

Copié dans le presse-papier !

L'opération était prévue de longue date, l'équipe ayant décidé de ne plus proposer son application gratuitement. L'objectif est de disposer de moyens suffisants pour assurer un meilleur suivi des mises à jour.

Après un an de travail, et un passage douloureux pour le support de High Sierra, la version 3.0 de GPGMail est enfin finalisée. Elle gère macOS 10.14 (Mojave).

Quelques correctifs et petites améliorations sont ajoutés au passage, comme un nouvel indicateur de la force d'un mot de passe. C'est la mouture 2.2.10 de GnuPG qui est embarquée.

Une mise à jour vers GPG Suite 2018.4 transformera votre installation en version d'essai, valable 30 jours. Après cette période, vous pourrez toujours déchiffrer vos messages mais plus en vérifier ou en chiffrer de nouveaux.

Côté tarif, comptez 24 euros pour une licence valable jusqu'à trois machines. Une FAQ a été mise en ligne pour répondre aux différentes questions des utilisateurs.

Copié dans le presse-papier !

Début mai, le fondeur présentait cette nouvelle gamme de SSD disponible en PCIe et U.2, avec de la 3D Xpoint. Les capacités maximales étaient alors respectivement de 960 Go et 480 Go.

Désormais, les deux versions grimpent jusqu'à 1,5 To de stockage. Les caractéristiques techniques sont exactement les mêmes dans les deux cas (et ne changent pas par rapport aux modèles de 960 Go) : jusqu'à 2,6 Go/s en lecture, 2,2 Go/s en écriture, pour respectivement 570 000 et 550 000 IOPS. La latence, un des points forts de la 3D Xpoint, est de 10 µs en lecture et en écriture.

Les tarifs ne sont pas précisés. Pour rappel, le SSD 905p Series PCIe de 960 Go est annoncé à 1 299 dollars tout de même. Des versions M.2 (lire notre dossier) arriveront prochainement.

Copié dans le presse-papier !

C'est du moins ce qu'affirme une source proche du dossier à Bloomberg. Selon nos confrères généralement bien informés, l'annonce pourrait être officialisée le mois prochain. Toyota refuse de confirmer et indique simplement que c'est une hypothèse envisagée.

Pour rappel, Mark DeJongh, directeur exécutif des programmes de la voiture Avalon de Toyata, expliquait en avril dernier pourquoi il ne voulait pas d'Android Auto : « Nous sommes une entreprise conservatrice et nous voulons nous assurer que tout va bien [...] Nous voulons protéger la vie privée de nos clients ».

Le constructeur automobile avait longtemps résisté aux géants du Net. Mais il avait déjà ouvert une porte au début de l'année avec la prise en charge de CarPlay d'Apple sur l'Avalon.

Copié dans le presse-papier !

Trois ans après la station de charge 2-en-1 pour iPhone et Apple Watch, le fabricant profite de l'annonce des nouveaux terminaux Apple pour sortir une nouvelle version… encore plus chère : la BOOST UP Wireless Charging Dock.

La puissance maximale pour un smartphone compatible Qi est de 7,5 watts (iPhone X et Xs par exemple), contre 5 watts pour l'Apple Watch. Sur cette nouvelle version, un port USB Type-A est également présent, avec une puissance de 5 watts seulement (1 A sur 5 V).

La station de charge sera disponible en décembre, pour 159,99 dollars tout de même, un créneau tarifaire à prendre puisque l'AirPower d'Apple semble abandonné. Pour rappel, on trouve des stations de charge 2-en-1 à moins de 20 euros chez Amazon, mais il faut alors utiliser votre chargeur d'Apple Watch alors qu'il est intégré chez Belkin.

Le fabricant propose aussi une nouvelle version de sa station PowerHouse pour Apple Watch et iPhone. La première se charge par induction, tandis que le second utilise le port Lightning. La nouvelle version prend en charge les iPhone Xs (Max) et Xr. Elle est vendue au même tarif de 99,99 euros.