du 02 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Les deux sociétés ont fait cette annonce à l'occasion du Xilinx Developer Forum. L'initiative concerne les M1 et M3, elle prend place au sein du programme DesignStart d'ARM.

L'idée pour les deux partenaires est sans doute de contrer la montée en puissance d'Intel dans le domaine, suite à son rachat d'Altera et à l'intégration progressive de ses solutions dans l'offre professionnelle du groupe.

ARM espère ainsi profiter de la croissance de 74 % attendue pour ce marché entre 2016 et 2022 et ses 700 millions d'unités. La société espère sans doute inciter les clients à monter en puissance et opter pour des solutions plus véloces, avec licence, en utilisant les outils auxquels ils seront déjà habitués à travailler.

ARM offre la licence de ses Cortex M aux FPGA de Xilinx
chargement Chargement des commentaires...