du 16 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant continue d'étoffer sa gamme de produits pour la surveillance de la maison. Cette lampe pour l'extérieur est évidemment étanche (certifiée IP65) et fonctionne de pair avec les caméras de surveillance.

La couleur peut être modifiée et la lumière peut, par exemple, clignoter pour tenter de dissuader des intrus de pénétrer chez vous. Elle dispose d'un système de détection de mouvement et elle est compatible IFTTT. La fiche produit est disponible par ici.

Elle se connecte en Wi-Fi et dispose d'une batterie pour fonctionner entièrement sans fil. En option, un panneau solaire est disponible. Compte 149,99 dollars tout de même pour une ampoule connectée Arlo Security Light, 249,99 dollars pour un pack de deux et 349,99 dollars pour trois.

Arlo Security Light : Netgear lance sa lampe extérieure connectée, vendue dès 149,99 dollars
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est au tour de Google de dévoiler son classement de l'année qui se termine.

Dans les paroles de chansons les plus recherchées, Bella Ciao et Bohemian Rhapsody occupent les deux premières places, faisant écho à la série Casa de Papel et au film éponyme. Freddy Mercury arrive d'ailleurs en troisième position des vedettes, derrière Laeticia Hallyday et Meghan Markle.

Au niveau mondial, World Cup, Avicii et Mac Miller occupent les trois premières places des recherches. Mention spéciale pour les émissions de télévision avec 延禧攻略, Altered Carbon et บุพเพสันนิวาส dans le top 3.

Le moteur de recherche explique comment devenir un pompier, un agent immobilier et un mannequin sont les trois questions les plus posées. Dans la série des « pourquoi », les internautes se sont demandé pourquoi Griezmann joue en manches longues, pourquoi Agathe Auproux quitte TPMP et pourquoi… les poilus ! En politique, les gilets jaunes, grève SNCF et Alexandre Benalla arrivent en tête.

Copié dans le presse-papier !

C'est une nouvelle fois au compte Twitter Evan Blass que nous devons une majorité des rumeurs, comme l'indique Gizmodo.

Le prochain vaisseau amiral du fabricant devrait disposer d'un dalle « Infinity O » avec un trou pour la caméra, d'un capteur d'empreintes digitales sous l'écran et de trois capteurs optiques à l'arrière.

Trois versions devraient être proposées : S10 Lite de 5,8 pouces, S10 de 6,1 pouces et S10+ de 6,4 pouces. Le premier coûterait 881 dollars avec 128 Go, le second 1 000 (128 Go) et 1 300 dollars (256 Go), tandis que le dernier oscillerait entre 1 130 et 1 800 dollars (de 128 Go à 1 To de stockage).

La famille des Galaxy S10 serait annoncée le 20 février, un peu avant l'ouverture du MWC, avec des précommandes dans la foulée. Il serait ensuite disponible à compter du 8 mars.

Copié dans le presse-papier !

Le 30 novembre, SFR plaçait son activité de déploiement de fibre en zones peu denses dans une entreprise dédiée, dont 49,99 % a été vendue à trois investisseurs.

Cette fois, Bouygues Telecom et Axione signent un accord sur 30 ans avec le fonds Mirova, pour déployer 3,4 millions de prises restant en zones très denses (les 100 agglomérations les plus peuplées), rapportent Les Échos. Une nouvelle société nait, CityFast, détenue par Axione et Mirova.

Pour rappel, Axione est une filiale de Bouygues Énergies, à la collaboration longtemps difficile avec la partie Telecom du groupe. Elle gère désormais des réseaux d’initiative publique (RIP) en zones rurales pour le compte de départements.

Selon le quotidien, le contrat est en négociation depuis un an et demi. Jusqu’ici, Bouygues Telecom comptait principalement sur SFR pour déployer la fibre en zones très denses, s’évitant cette charge sur trois millions de lignes.

La contrepartie a été un long gel des déploiements après le rachat de SFR par Numericable, qui lui a valu une sanction de 40 millions d’euros par l’Autorité de la concurrence. Malgré ce contrat signé en 2010, Bouygues Telecom devait encore connecter lui-même les lignes restantes. CityFast récupère les infrastructures de l’opérateur, qui gagne entre 43 et 45 millions d’euros.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, le géant du Net explique que de nouvelles conditions d'utilisation et règles de confidentialité entreront en vigueur le 22 janvier 2019 pour ses utilisateurs de l'Espace économique européen (EEE), soit les 28 États membres de l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein, ainsi que la Suisse.

Premier changement, Google Ireland deviendra « le "fournisseur de services" responsable de la plupart des services aux consommateurs » du moteur de recherche à Gmail, en passant par Maps. Il remplacera ainsi Google LLC. Le même genre de modification est apporté aux conditions de Drive, Play et YouTube.

Dans le même temps, Google Ireland sera en charge de « répondre aux demandes concernant les données des utilisateurs, y compris celles des services répressifs de l'UE, conformément au droit irlandais » Google Ireland sera également responsable du respect du RGPD.

La société de Mountain View explique que le but de l'opération est de « faciliter la collaboration avec les autorités européennes de protection des données, via le mécanisme de "guichet unique" du GDPR créé pour assurer une cohérence des décisions réglementaires pour les entreprises et les citoyens de l'UE ».

Copié dans le presse-papier !

Razer vient de se lancer dans une opération commerciale complètement improbable. Le fabricant de périphériques propose en effet à ses clients de laisser tourner un mineur de cryptomonnaie en tâche de fond, en échange de points de fidélité.

Il leur faut pour cela télécharger le logiciel Razer SoftMiner, qui se chargera de miner diverses cryptomonnaies (la marque ne précise pas lesquelles) en exploitant la carte graphique de l'utilisateur.

Razer affirme qu'un possesseur de GTX 1050 ou de Radeon RX 460 devrait pouvoir récupérer environ 500 Razer Silver par jour. Ces points ont une durée de vie limitée à un an et peuvent être échangés contre des lots à cette adresse.

21 000 points permettent d'obtenir une copie Steam du jeu Torchlight (souvent soldé sous la barre des 5 euros). Pour un tapis de souris RGB, il faudra cumuler 84 000 points (soit près de six mois de minage continu) tandis que pour un clavier tel que le Huntsman Elite, comptez 280 000 points, soit près d'un an et demi d'efforts.