du 26 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Ariane 5 : après une petite frayeur, les satellites sont en orbite… mais pas au bon endroit

Hier soir, une fusée décollait depuis Kourou en Guyane avec deux satellites à son bord (SES-14 et AL YAH 3). Problème, le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, évoque pendant l'opération une « anomalie » et une « perte de contact avec le lanceur ».

Dans un communiqué, Arianespace s'explique : « Quelques secondes après l’allumage de l’étage supérieur, la deuxième station de télémétrie située à Natal au Brésil n’a pas acquis la télémesure du lanceur. Cette absence de télémesure a duré jusqu’à la fin de la mission ».

Bonne nouvelle tout de même : « par la suite, la séparation des deux satellites a été confirmée, ainsi que leur acquisition et leur mise en orbite »… mais visiblement pas sur la bonne orbite.

Contactée par l'AFP, Arianespace explique qu'ils n'ont « pas été séparés à l'endroit où ils auraient dû l'être », mais espère tout de même un « repositionnement des satellites au bon endroit grâce à leur système de propulsion ». Elle ajoute que « les dernières nouvelles étaient rassurantes après de fortes inquiétudes ».

Dans tous les cas, « le contact est établi entre les satellites SES-14 et Al Yah 3 et leurs centres de contrôle respectifs. Les deux missions se poursuivent ».

chargement Chargement des commentaires...