du 08 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

L'opérateur américain annonce officiellement l'arrivée de l'ancien président directeur général de SFR et directeur général d'Altice en tant que President & Chief Financial Officer (directeur financier) de Sprint, dont SoftBank est actionnaire majoritaire.

Hiérarchiquement, il se place donc juste sous le PDG Marcelo Claure. Il rejoindra également le conseil d'administration à une date ultérieure. Il est « responsable de la direction des opérations financières, de la stratégie et de la transformation continue des coûts de l'entreprise », qui entre dans « nouvelle phase de transformation pour générer une croissance rentable ».

Michel Combes a pris ses fonctions le 6 janvier et s'installera dans la région de Kansas City.

Après son départ de SFR, Michel Combes devient numéro 2 de Sprint
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La marque était déjà une filiale du groupe Carrefour, il ne s'agit donc que d'un changement de nom, probablement pour unifier les services autour sa marque phare.

« Un nouveau nom, des nouvelles promotions et des nouveaux frais de livraison vous attendent » explique le site : ils sont gratuits à partir de 100 euros d'achat.

Pour le moment, Carrefour livré chez vous est disponible dans les régions/agglomérations suivantes : île de France, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Marseille, Metz Montpellier, Nancy, Nice, Toulon, Toulouse, Strasbourg, Angers, Caen, Le Havre, Nantes, Rennes.

Les applications mobiles (Android et iOS) ont évidemment été mises à jour en conséquence.

Copié dans le presse-papier !

Amazon veut permettre à tout un chacun de créer des « skills » pour son assistant numérique, sans avoir besoin de savoir coder. Plus d'une vingtaine de modèles sont d'ores et déjà disponibles pour créer des quiz, des blagues personnalisées, une histoire, etc.

Pour le moment, Blueprints n'est disponible qu'aux États-Unis et en anglais. Rappelons que le lancement d'Alexa en France est pour bientôt, mais aucune date n'a été annoncée par Amazon.

Copié dans le presse-papier !

Suite à une demande CADA de Next INpact, la Direction interministérielle au numérique (DINSIC) mettra en ligne, dès aujourd’hui, l’intégralité des avis qu’elle a rendu au fil des dernières années – soit près d’une quarantaine normalement – sur les projets informatiques de plus de 9 millions d’euros.

L’institution rappelle pour l’occasion qu’elle évalue chaque projet selon cinq axes : stratégie, finances, gouvernance, réalisation et planning. « Chaque avis rendu est accompagné de recommandations spécifiant les axes d’amélioration à prendre en compte pour le bon déroulement du projet. »

Ces documents seront disponibles sur la plateforme nationale d’Open Data, data.gouv.fr (aux formats PDF et ODT). « Dans une volonté de transparence et d‘ouverture, et dans la continuité de la Loi pour une République numérique, la liste de ces avis sera (...) enrichie régulièrement, promet l’institution dirigée par Henri Verdier. Les avis des projets classifiés ou ceux faisant actuellement l’objet d’un appel d’offre seront publiés dans un second temps. »

Copié dans le presse-papier !

Ces bornes, apparues à New York en 2016, proposent du Wi-Fi, une recharge rapide ou encore la possibilité de passer des appels, gratuitement. Ou plutôt, en échange de publicités diffusées sur l'écran. Google est l'un des soutiens du projet.

Ces bornes de trois mètres de haut ont posé problème outre-Atlantique, à cause de craintes liées à la vie privée. Le bilan des données récupérées via le Wi-Fi n'était pas clair, et les trois caméras, toujours actives, n'inspirent guère confiance.

Des craintes qui ont traversé l'océan. Londres et Leeds ont installé pour l'instant 135 de ces bornes. Elles sont déployées par British Telecom, parfois en remplacement d'anciennes cabines rouges, posant d'ailleurs un autre problème, culturel.

Les voix s'élèvent donc à nouveau, tant sur le manque de supervision du projet (la population n'a pas son mot à dire), que sur la question des données collectées.

Sur ce point, InLink se défend : « Nous n'avons pas le moindre intérêt à suivre les individus, que ce soit par Wi-Fi ou d'autres moyens ». L'entreprise précise avoir appris des premiers couacs depuis le lancement à New York. D'ailleurs, les caméras des premières bornes sont désactivées sur celles installées au Royaume-Uni.

Dans un document publié par Adrian Short sur Twitter toutefois, on peut lire que BT prévoit d'utiliser ces bornes comme détecteurs de qualité de l'air, de mouvements piétons, de vélos, de voiture et d'autres facteurs comme la lumière ou le son. Une affaire à suivre, donc.

Copié dans le presse-papier !

Il n'est toujours pas question d'un pilote graphique unifié avec les Radeon ou même d'une mise à jour de ce dernier pour les Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G (voir notre test). Mais les performances sont effectivement annoncées à la hausse.

Cela passe par une amélioration de l'AGESA et donc des UEFI/BIOS proposés par les constructeurs de cartes mères. Pour en profiter, il faut avoir au moins la version 1002a. Pour rappel, celle-ci peut être visualisée avec des logiciels tels que HWiNFO.