du 17 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

L'opérateur américain a récemment finalisé sa fusion avec Sprint et les premières « synergies » commencent avec la suppression de « plusieurs centaines »  de postes dans les rangs de Sprint (division des ventes), comme le rapporte TechCrunch.

James Kirby, vice-président de T-Mobile, précise que ces licenciements feront place à de nouveaux postes, en encourageant les personnes concernées à postuler, mais sans aucune garantie.

Le premier couac important depuis la fusion est aussi arrivé avec un panne nationale de T-Mobile et Sprint pendant de longues heures. Une situation « inacceptable » pour le président de la FCC. 

Après sa fusion avec Sprint, T-Mobile annonce des licenciements
chargement Chargement des commentaires...