du 27 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Le service veut proposer un accès aux sites de presse « plus propre » à ses clients. S'il est encore peu explicite sur le modèle économique, on se doute que c'est un abonnement qui viendra équilibrer le dispositif.

D'inévitables questions seront à poser, comme la mécanique de répartition des revenus ou les méthodes envisagées pour éviter que des médias drainent une grosse partie de l'abonnement en publiant des articles « à clic ».

Quoi qu'il en soit, Scroll a racheté l'application de recommandation Nuzzel il y a peu et vient d'annoncer travailler avec Mozilla sur des solutions pour l'accès à un web sans publicité, mais permettant aux médias de vivre.

Une volonté qui n'a rien de nouveau, d'autres s'y étant déjà cassé les dents. Surtout lorsqu'il s'agit de financer de grosses rédactions, où l'investigation a sa place et qui ne pourront pas se contenter de quelques dizaines de centimes par utilisateur et par mois.

Après s'être payé Nuzzel, Scroll s'associe à Mozilla pour un web financé, mais sans publicité
chargement Chargement des commentaires...