du 25 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

En mars, Uber cédait ses activités en Asie du Sud-est à son concurrent Grab et devenait actionnaire de ce dernier (à hauteur de 27,5 %).

L'autorité de la concurrence singapourienne avait annoncé cet été qu'elle prononcerait une amende car cette fusion nuit à la concurrence. Le montant est désormais connu : 13 millions de dollars singapouriens, soit 8,1 millions d'euros au cours du jour. Dans le détail, Uber écope de 6,6 millions de dollars (4,1 millions d'euros) et Grab de 6,4 millions de dollars (4 millions d'euros).

Parmi les griefs de l'autorité de la concurrence : une hausse de 10 à 15 % des tarifs depuis la fusion, une baisse du nombre de points gagnés par les chauffeurs avec une monétisation plus difficile de ces derniers et le passage en force de contrats d'exclusivité.

L'amende est donc assortie de mesures pour laisser de la place aux concurrents et baisser le prix des courses.

Après leur fusion, Uber et Grab écopent d'une amende de 8,1 millions d'euros à Singapour
chargement Chargement des commentaires...