du 12 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le partenariat entre Epic Games et Hasbro ne se limite donc pas à un Monopoly modifié, des pistolets Nerf sont également annoncés.

Aucun visuel n'est proposé pour le moment et il faudra attendre début 2019 pour les voir arriver… en même temps que les pistolets Nerf Overwatch.

Hasbro en profite pour préciser que le Monopoly aux couleurs de Fortnite ne sera disponible qu'aux États-Unis et au Royaume-Uni cet automne. Il faudra attendre l'année prochaine pour une disponibilité plus globale.

Après le Monopoly, des Nerf Fortnite arriveront en 2019
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Des escrocs sont parvenus à convaincre l'ancien directeur financier de Pathé Pays-Bas que la direction de Pathé lui ordonnait de verser d'importantes sommes sur un compte tiers pour financer une acquisition à Dubaï.

Au total, plus de 19,2 millions d'euros auraient ainsi été dérobés à l'entreprise en mars 2018. Les faits n'ont été révélés publiquement que lors du procès opposant l'ex-employé incriminé à son entreprise dans le cadre de son licenciement. Selon Pathé, il aurait « négligé des signaux » qui auraient dû l'alerter du caractère frauduleux des opérations.

Copié dans le presse-papier !

Le 8 novembre, l’opérateur annonce sa victoire (PDF). Il a désormais la charge de fibrer la Corse d’ici 2023, via le projet Corsica Fibra. 344 communes doivent être reliées d'ici cinq ans, pour un total de 170 000 lignes.

Le département prévoit un budget de 275 millions d’euros pour Corsica Fibra, dont 52 millions de subvention de l’État. L’investissement total est estimé à 327 millions d’euros. Le réseau doit tripler le rythme de déploiement prévu pour les trois premières années, à 90 000 lignes contre 30 000 envisagées jusqu’alors.

SFR a récemment réintégré InfraNum, qui regroupe les industriels des réseaux d’initiative publique (RIP), montés par les départements et régions. Il avait été exclu l’an dernier, après sa menace de construire son propre réseau en parallèle des RIP, ce qui aurait déstabilisé certains projets de collectivités.

Copié dans le presse-papier !

Lancé en avril, le résolveur DNS est désormais exploitable facilement depuis un appareil mobile. De quoi vous assurer de l'utiliser sans avoir à passer par des réglages complexes.

En effet, il prend la forme d'un simple bouton à presser, indiquant que vos requêtes DNS sont « plus rapides et sécurisées » en passant par les serveurs de Cloudflare plutôt que ceux de votre FAI ou de Google par exemple.

Copié dans le presse-papier !

Alors que Qualtrics devait finaliser son introduction en bourse la semaine prochaine, SAP est venu déposer sur la table de la jeune pousse une offre qu'elle ne pouvait pas refuser. Le géant allemand fait ainsi main basse sur l'éditeur de logiciels de sondage pour 8 milliards de dollars, et a d'ores et déjà sécurisé un emprunt (7 milliards d'euros) pour financer l'opération.

L'offre de SAP se situe nettement au delà de la valorisation de 5 milliards de dollars prévue lors de l'introduction en bourse de Qualtrics, et bien plus encore des 2,5 milliards de valorisation atteints lors du dernier tour de table de la jeune pousse.

Ryan Smith, PDG et fondateur de Qualtrics, gardera son poste, tandis que les deux quartiers généraux de la société dans l'Utah et à Seattle continueront de coexister. Sur les 9 derniers mois, l'entreprise a généré un chiffre d'affaires de 290 millions de dollars, pour un bénéfice net de 1,5 million de dollars.

Copié dans le presse-papier !

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a mis en ligne son observatoire du déploiement de la 4G pour le mois d'octobre. Orange se démarque largement avec plus de 1 800 antennes activées, contre 730 à 930 pour SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile.

Les deux derniers sont toujours les seuls sur la bande des 700 MHz, avec respectivement 79 et 417 antennes supplémentaires en service. Orange n'a toujours que 4 antennes, tandis que SFR n'en a aucune.

L'ANFR ajoute un tableau des supports 5G expérimentaux autorisés en métropole : Bouygues Telecom en a 18 (une de plus en un mois), tandis qu'Orange a obtenu ses six premières autorisations (cinq dans les Bouches-du-Rhône et une dans les Hauts-de-Seine), sur la bande des 3,5 GHz.

En outremer, on peut remarquer les premières autorisations pour Free Mobile à Saint Martin (page 32 et suivante du PDF).