du 14 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Application du règlement général sur la protection des données : J-100

C'est le 25 mai prochain, dans 100 jours, que le RGPD entrera en application. Le projet de loi relatif à la protection des données personnelles a été adopté hier par l'Assemblée Nationale à une très large majorité.

Il doit encore passer devant le Sénat, la CNIL travaillant de son côté à la mise en place de lignes directrices pour aider les entreprises à s'adapter dans les mois qui viennent. La Commission a déjà publié de nombreuses ressources à leur disposition

Ainsi, outre le texte, on retrouve sur son site un guide en six étapes pour de préparer au RGPD, ainsi qu'un dossier complet permettant de comprendre et se préparer au règlement européen.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

On sait depuis quelques temps maintenant que le constructeur chinois va renforcer sa présence chez nous, après sa montée en puissance en Espagne.

C'est désormais le grand jour, un premier magasin ouvrant dans le centre de Paris à 17h. Attendez-vous à voir de nombreux médias faire le jeu de la marque (attendue et très communautaire) tout au long de la journée. Un Facebook live se tiendra dès 14h.

Cette boutique devrait reproduire celles déjà en place dans d'autres pays, et permettre d'acheter plus facilement nombres de produits Xiaomi, comme ses smartphones, accessoires et autres solutions réseau (voir notre analyse).

Copié dans le presse-papier !

 C'est ce qu'affirme Reuters en se basant sur des sources proches du dossier. « Par cet accord, la Chine pourrait renoncer aux droits de douane sur les importations de produits agricoles américains qu’elle avait envisagés pour répondre aux droits de douane américains sur l’acier » expliquent nos confrères.

Toujours selon des sources de Reuters, un accord de principe aurait été signé entre le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin et le vice-Premier ministre chinois Liu He. Dans les conditions, il pourrait être précisé que ZTE doive procéder à d'importants changements dans sa direction et son conseil d'administration.

Pour rappel, depuis mi-avril le département du Commerce interdisait aux sociétés américaines de vendre des composants au fabricant chinois. Ce dernier avait alors cessé ses principales activités.

Dans un tweet, Donald Trump avait volé à la rescousse de ZTE afin qu'elle puisse se « remettre rapidement au travail ». Une position qui ne plaît d'ailleurs pas à certains législateurs américains.

Copié dans le presse-papier !

Il s'agit de machines complètes avec une carte mère TB250-BTC (Pro), un processeur « Intel 3930 » (probablement un Pentium G3930), 4 Go de mémoire vive, un SSD de 90 ou 120 Go, une alimentation de 1 300 à 1 600 watts et des cartes graphiques.

L'iMiner A578X6 propose six Radeon RX570, huit pour l'iMiner A578X8D et enfin 12 RX560 pour l'iMiner A564X12P. Les performances oscillent entre 148 et 220 MH/s selon le fabricant.

Pour le moment, Biostar ne donne pas d'indication sur les tarifs et la disponibilité.

Copié dans le presse-papier !

Selon des développeurs, Apple bloque désormais les applications utilisant la fonction en Chine. Depuis iOS 10, CallKit permet d'intégrer une application de VoIP à l'interface d'appel du système, pour rendre leur utilisation transparente à l'utilisateur.

Selon un message d'Apple, cité par un développeur, le ministère chinois de l'industrie et des technologies de l'information réclame le retrait de la fonction. Les concepteurs peuvent soit retirer CallKit de leurs applications, soit le désactiver pour la Chine, soit abandonner l'AppStore chinois.

Les suppressions d'applications en Chine ne sont pas rares. L'an dernier, 674 réseaux privés virtuels (VPN) ont disparu de l'AppStore, après cinq ans de restrictions par le gouvernement.

En novembre, le blog GreatFire tançait Apple pour sa décision, se pliant aux lois locales pour opérer dans le pays, alors que le groupe vante régulièrement ses valeurs humanistes.

« Adhérer aux lois locales n'est pas une décision portée par des valeurs. Au contraire, c'est la décision par défaut d'une entreprise sans valeurs. À l'inverse, Apple pourrait tout aussi bien justifier l'absence de censure aux États-Unis en blâmant les lois américaines protégeant la liberté d'expression » jugeait l'auteur du blog.

Copié dans le presse-papier !

L'opérateur n'a pas fait d'annonce, mais a mis en place une page dédiée sur son site, repérée par Engadget. L'offre concerne les ASUS NovaGo, HP Envy x2 et Lenovo Miix 630, trois machines animées par un Snapdragon 835.

Sprint ne donne pas vraiment de détails sur les conditions de son offre, précisant simplement qu'elle « n'inclut pas les taxes, frais et suppléments ». Des règles d'utilisation, des restrictions et des limites au niveau des débits peuvent s'appliquer.

L'offre gratuite est valable jusqu'au 31 décembre de cette année, avant de passer à 15 dollars par mois ensuite.

Faute de détails, difficile pour le moment de juger cette offre, mais elle s'inscrit dans la promesse initiale des « Always Connected PC ». Pour rappel, les machines sont encore assez peu disponibles dans nos contrées et pour des tarifs élevés, puisqu'il faut compter plus de 1 000 euros pour le HP Envy x2.