du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Apple financera une série basée sur le cycle de Fondation d'Asimov

Selon une information de Deadline, confirmée par Variety, l'entreprise a confié le projet à David S. Goyer et Josh Friedman, qui l'écriront et le produiront chez Skydance Television.

Le cycle de Fondation comprend de nombreux livres, mais si les informations de nos confrères sont exactes, l'histoire se concentrerait sur la trilogie principale, à savoir Fondation, Fondation et Empire, et Seconde Fondation. Fondation foudroyée ainsi que Terre et Fondation passeraient donc à la trappe.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le cycle, Fondation raconte comment un Empire galactique voit sa fin annoncée par Hari Seldon, créateur de la psychohistoire. Cette discipline particulière applique les mathématiques aux grands ensembles humains pour en prévoir l'évolution.

Grâce à la psychohistoire, il expédie à l'extrême bordure de la galaxie un groupe de savants chargés de créer une encyclopédie de toutes les connaissances : la Fondation. Elle devra par la suite constituer le noyau d'un nouvel empire, plus solide que le premier. La suite, on l'imagine, ne sera pas si simple.

Même si la série ne dépasse pas Seconde Fondation et n'opère donc pas la jonction avec le cycle des Robots, les fans seront quand même heureux : la série se terminerait avec le grand affrontement contre le Mulet, « méchant » emblématique d'une partie de l'histoire.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Comme si le nombre d'actuel de variantes ne suffisait pas, des testeurs de la build 17650 ont eu une surprise : un nouveau nom, Lean, apparaît dans la liste des éditions disponibles à l'installation.

L'ajout, découvert par Lucan sur Twitter, permet à la base installée de peser tout de même 2 Go de moins qu'en temps normal en 64 bits.

Les éléments disparus sont nombreux : fonds d'écran, éditeur de registre, console MMC, vieil Internet Explorer, Paint, Photos, Maps, Groove, Films & TV et ainsi de suite. En clair, de très nombreux outils et applications internes.

L'existence de cette édition doit encore être reconnue officiellement par Microsoft. Notez qu'avec la conférence Build en approche, l'éditeur aurait une occasion parfaite pour expliquer ce qu'elle attend d'une telle variante.

L'entreprise veut peut-être une version de Windows 10 qui donnerait à l'utilisateur plus de contrôle, au moins en milieu professionnel. Il suffirait pourtant, comme nous le réclamons depuis longtemps, de fournir durant l'installation une liste de composants avec des cases à cocher. Plutôt que deux éditions s'apparentant au « tout ou rien ».

Copié dans le presse-papier !

Aux États-Unis, l’Amazon Key App permet désormais de se faire livrer dans le coffre de sa voiture, en plus de l’actuelle maison.

Le service fonctionne exactement de la même manière : le livreur arrive avec le ou les colis, se sert de son smartphone pour ouvrir le coffre, y dépose la marchandise, referme et s’en va. Il est gratuit pour les abonnés Prime, ce qui n’étonnera personne, Amazon cherchant constamment à augmenter la valeur de son offre.

Évidemment, le service ne s’applique qu’à des voitures capables de prendre en charge l’Amazon Key App : les Chevrolet, Buick, GMC, Cadillac et Volvo de 2015 ou plus récentes avec, selon les cas, un abonnement actif à OnStar ou Volvo On Call.

Notez qu’Amazon permet, depuis son application mobile, de bloquer l’accès à un livreur en cas de changement d’avis. Ce blocage peut se faire sur toute la journée, ou jusqu’à un créneau horaire particulier, par exemple si le client souhaite observer la livraison.

Le service est pour l’instant limité à 37 zones géographiques aux États-Unis. On ne sait rien encore d’un éventuel élargissement au reste du monde, même si Amazon l’envisage sans doute. Il y a de fortes chances que la livraison dans le coffre plaise davantage à ceux qu’un service à domicile pouvait mettre mal à l’aise.

Copié dans le presse-papier !

L'opérateur de téléphonie mobile propose cette offre en partenariat avec Axa. Il la réserve à ses clients dont le smartphone a moins de deux ans. Le plafond d'indemnisation est de 400 euros maximum, plus 15 euros pour le remplacement de la carte SIM.

Comme toujours en pareille situation, il faut se plonger dans la notice d'information pour connaître tous les détails de l'offre. Nous y apprenons par exemple qu'il faut s'engager pour 12 mois minimum, qu'il ne peut y avoir qu'un seul remboursement par an et qu'un délai de carence de 90 jours est applicable en cas de casse d'un smartphone déjà utilisé ou de vol d'un mobile neuf.

Copié dans le presse-papier !

S'alignant avec sa maison-mère Facebook, Instagram fournit désormais une page web pour récupérer l'ensemble des données stockées par un compte.

Après s'être connecté, on télécharge une archive contenant de nombreuses informations : photos, vidéos, anciennes Stories, profile, informations générales, commentaires, messages privés, Likes, recherches, contacts, noms d'utilisateurs des « followers » ou encore les réglages.

Parallèlement, Instagram ajoute dans ses applications mobiles une fonction réclamée depuis longtemps par les utilisateurs intensifs de Stories : le téléchargement simultané de photos et vidéos (jusqu'à dix d'un coup).

Une prévisualisation du résultat (après éventuelles modifications) sera affichée avant que l'utilisateur valide et envoie.

Instagram pour iOS

Copié dans le presse-papier !

Pour rappel, ce « couteau suisse » de l'espace est en charge de surveiller de près notre Terre et nos réserves d'eau (mer, lac, rivières, etc.).

Il est en place sur le cosmodrome de Plessetsk, au nord de la Russie et le lancement est prévue pour 19h57 (heure de Paris). Un live sera proposé dès 19h30 pour suivre les derniers préparatifs et le décollage.

Après une pause entre 20h15 et 21h10, la diffusion reprendra jusqu'à 21h40 pour suivre la séparation et, espérons-le, l'acquisition du signal du satellite.