du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Apple financera une série basée sur le cycle de Fondation d'Asimov

Selon une information de Deadline, confirmée par Variety, l'entreprise a confié le projet à David S. Goyer et Josh Friedman, qui l'écriront et le produiront chez Skydance Television.

Le cycle de Fondation comprend de nombreux livres, mais si les informations de nos confrères sont exactes, l'histoire se concentrerait sur la trilogie principale, à savoir Fondation, Fondation et Empire, et Seconde Fondation. Fondation foudroyée ainsi que Terre et Fondation passeraient donc à la trappe.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le cycle, Fondation raconte comment un Empire galactique voit sa fin annoncée par Hari Seldon, créateur de la psychohistoire. Cette discipline particulière applique les mathématiques aux grands ensembles humains pour en prévoir l'évolution.

Grâce à la psychohistoire, il expédie à l'extrême bordure de la galaxie un groupe de savants chargés de créer une encyclopédie de toutes les connaissances : la Fondation. Elle devra par la suite constituer le noyau d'un nouvel empire, plus solide que le premier. La suite, on l'imagine, ne sera pas si simple.

Même si la série ne dépasse pas Seconde Fondation et n'opère donc pas la jonction avec le cycle des Robots, les fans seront quand même heureux : la série se terminerait avec le grand affrontement contre le Mulet, « méchant » emblématique d'une partie de l'histoire.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que le Conseil constitutionnel a censuré par deux fois par le délit de consultation de sites terroristes (imaginé sous Nicolas Sarkozy, avant d’être introduit durant le quinquennat de François Hollande), le député Éric Ciotti pense avoir trouvé la parade.

Dans le cadre de la réforme constitutionnelle, le parlementaire, accompagné d’une dizaine d’élus Les Républicains, a déposé un amendement afin que la Constitution confie au législateur le soin de préciser les contours de ce délit.

Copié dans le presse-papier !

C'est sans doute ce qu'il manquait au service pour attirer des utilisateurs, qui voudraient le tester avant de (peut-être) passer à sa version complète.

Elle permet des échanges et intégrations illimités et des appels audio-vidéo pour un maximum de 300 personnes, avec 10 Go de stockage par équipe et 2 Go par personne. Bref, c'est assez complet, l'objectif étant de faire mal à la concurrence, en premier lieu Slack.

En parallèle, la société propose un service de gestion d'événements en direct, d'analyse statistique et même un tableau blanc. Tous les détails sont donnés par ici.

Copié dans le presse-papier !

Le 11 juin, la neutralité du Net a été retirée aux États-Unis. Cela après plus d'un an de campagne entre défenseurs des libertés numériques et fournisseurs de services d'un côté, et industrie télécom de l'autre, soutenue par l'administration Trump.

Dans ce cadre, l'autorité des télécoms (la FCC) acceptait les commentaires d'internautes. De nombreux messages émanaient de faux comptes, usurpant pour partie l'identité de vraies personnes. En mai 2017, le président de la FCC, Ajit Pai, reconnaissait l'existence de faux commentaires mais refusait de les supprimer, pour éviter de retirer d'éventuels messages légitimes.

Dans une lettre du 6 juillet, au sénateur démocrate Jeff Merkley, il promet la mise en place d'un CAPTCHA sur l'outil de commentaire, lors d'une future révision.

Il estime d'ailleurs que la plupart des faux messages étaient pro-neutralité (7,5 millions de messages identiques liés à 50 000 adresses, pour partie fausses). L'an dernier, une étude de l'industrie télécom estimait pourtant que 98,5 % des commentaires uniques soutenaient ce principe, plaçant les faux commentaires chez les « anti ».

Pai assure encore que ses décisions ne dépendent pas du soutien populaire pour chaque position. Outre-Atlantique, le retrait de la neutralité du Net est particulièrement impopulaire, Ajit Pai ayant été beaucoup moqué par des internautes pour son choix, dans la campagne pour défendre ce principe.

La FCC ne compte pas enquêter sur les faux commentaires liés à la neutralité, le sujet n'étant pas de son ressort.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a diffusé une nouvelle préversion (1810) de l'OS de sa console qui apporte quelques fonctionnalités du côté de l'accessibilité ou des avatars pour le tableau de bord.

La recherche est également étendue aux jeux que vous possédez, alors que quelques fonctionnalités complémentaires seront testées sur des portions limitées d'utilisateurs.

Mais ce qui est surtout mis en avant, c'est l'arrivée de Dolby Vision pour les contenus en streaming, et donc le HDR sur des services comme Netflix.

Copié dans le presse-papier !

L'association de start-ups et investisseurs a annoncé le partenariat dans un tweet. Elle est prévue pour son prochain « campus », un événement à destination des décideurs politiques.

En début d'année, France Digitale promettait des formations pour les parlementaires, qu'elle compte entre autres familiariser avec l'entrepreneuriat et le financement des start-ups.