du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

L’US International Trade Commission (USTIC) a ouvert une enquête sur de possibles violations de brevets concernant les iPhone, iPad et Mac. Elle se base sur une plainte déposée par deux entreprises, Aqua Connect et Strategic Technology Partners, qui affirment que les produits d’Apple enfreignent plusieurs de leurs brevets.

Comme d’habitude dans ce genre de cas, les plaignants réclament l’interdiction pour Apple d’importer les produits incriminés sur le territoire américain. Si la nature exacte des brevets concernés par la procédure n’est pas détaillée, il apparaît qu’Aqua Connect commercialise une solution d’accès à distance sur macOS.

Apple face à une nouvelle enquête pour violation de brevets
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un discours hier à Metz, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé le lancement d'un nouveau fonds de pré-amorçage (PDF), pour que Bpifrance investisse (encore) dans des jeunes pousses aux côtés d'acteurs privés. L'argent provient, sans grande surprise, du Programme d'investissement d'avenir.

« Y  investir  durant cette  phase cruciale de pré-amorçage que je décrivais, qui se situe très en amont et où le risque est élevé. Grâce à ce fonds, la France se dote enfin d’un outil capable de financer le « pré-amorçage » à grande échelle » claironne le chef de l'exécutif.

La nouvelle pourrait encore inquiéter la Cour des comptes, qui jugeait que l'activisme de Bpifrance pouvait brider d'autres investisseurs publics et privés.

Copié dans le presse-papier !

Nous avons pu rencontrer des soucis de paiement dans les supermarchés de l'enseigne ces derniers temps. Selon iGen, cela viendrait d'un souci entre le géant américain et les acteurs de la grande distribution.

Une vérification systématique du solde ne serait ainsi pas toujours effectuée sur des comptes sans autorisation de découvert, comme ceux des néo-banques. Même si la façon de gérer les cartes bancaires par Apple Pay est en partie en cause, c'est le vendeur qui ne procéderait pas systématiquement à cette vérification.

La transaction peut donc lui être refusée, et l'argent ne pas lui être versé. Pour régler le problème, E.Leclerc a pour le moment bloqué les paiements mobiles selon nos confrères, d'autres prenant des décisions plus ou moins drastiques.

Une solution pourrait être trouvée d'ici l'été, pour une mise en place dans la foulée.

Copié dans le presse-papier !

Google fête l’été avec une nouvelle préversion de son Android Studio. La mouture 3.2 en approche officialise l’Android App Bundle, un nouveau format de distribution pour les applications Android

App Bundle se sert de la Dynamic Delivery, amenant un changement de taille (dans tous les sens du terme). Le fichier APK en sortie sera en effet davantage optimisé, plus petit et ne contiendra que les ressources nécessaires à un appareil en particulier. Un fonctionnement qui rappelle l’App Slicing chez Apple. Google assure qu’aucun changement de code n’est nécessaire.

La nouvelle bêta permet également de créer des instantanés (snapshots) depuis n’importe quel émulateur. Google promet une restauration de ces états en moins de 2 secondes. Les développeurs pourront par ailleurs préconfigurer un snapshot Android Virtual Device avec les applications et données qu’ils souhaitent.

L’Energy Profiler doit pour sa part faire la chasse aux pics de consommation d’énergie dans les applications. Les développeurs sont donc invités à surveiller l’impact sur les batteries de leurs créations, le Profiler relevant automatiquement les évènements en arrière-plan potentiellement liés aux pics.

Comme toujours, la bêta permettra de se faire une bonne idées des améliorations en approche, au prix d’éventuels bugs pouvant gâcher la fête.

Copié dans le presse-papier !

La firme de Redmond continue ses investissements dans un domaine en pleine expansion et où la bataille ne fait que commencer.

Bonsai, basée à Berkeley en Californie, aurait selon Microsoft « accompli certaines percées remarquables dans leur approche, qui aura un impact profond sur le développement de l’intelligence artificielle ».

Plus précisément, la spécialité de Bonsai serait l’abstraction. Plutôt que de confier aux développeurs la tâche d'entraîner les algorithmes, la startup peut asseoir devant l’écran un expert dans son domaine mais n’y connaissant rien en IA.

Bonsai propose une plateforme d’apprentissage globale surtout destinée aux entreprises disposant de systèmes de contrôle industriels : robots, contrôle de l’énergie, production, systèmes autonomes, chauffage, ventilation ou encore climatisation.

Les produits de Bonsai vont rejoindre évidemment la plateforme Azure. Intégrés à la chaine d’outils existante pour le machine learning, ils seront accessibles via Azure Cloud et Brainwave. Les modèles développés seront déployés et gérés dans Azure IoT.

Le montant de l’acquisition n’a cependant pas été dévoilé, comme souvent dans ce genre de cas.

Copié dans le presse-papier !

Présentée lors de la Google I/O (lire notre compte rendu), la poursuite de conversation sans avoir besoin de dire « OK Google » à chaque fois est en cours de déploiement sur les enceintes connectées Home.

Pour en profiter, il faut vous rendre dans les paramètres, puis préférences et activer l'option conversation continue. L'échange avec l'Assistant s'arrête lorsque vous dites « merci », « arrêter » ou bien lorsque vous ne parlez plus.