du 21 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Les sociétés (Apple d'un côté, une lettre commune pour les autres) ont écrit au président et à son administration pour leur demander de renoncer au projet d'imposer des droits de douane pouvant atteindre 25 % sur les importations chinoises.

Pour Dell, Intel, HP et Microsoft, ces droits de douane auraient pour conséquence d'augmenter les prix des ordinateurs et tablettes de 19 % aux États-Unis. Les quatre partenaires rappellent qu'ils représentent 52 % du marché américain.

Reuters rappelle que les négociations entre Américains et Chinois devraient reprendre la semaine prochaine, à l'occasion du G20 au Japon.

Apple, Dell, Intel, HP et Microsoft opposés aux droits de douane voulus par Trump
chargement Chargement des commentaires...