du 22 août 2018
Date

Choisir une autre édition

Apple : plus de 56 millions d'iPhone, iPad et Mac vendus, pour plus de 53 milliards de dollars

Le fabricant sort lui aussi l'artillerie lourde avec 53,3 milliards de dollars de revenus sur son troisième trimestre fiscal de 2018, en hausse de 17 % sur un an, mais en baisse de 13 % sur trois mois. Le revenu net s'établit pour sa part à 11,5 milliards de dollars, contre 8,7 milliards au deuxième trimestre.

Luca Maestri, responsable financier d'Apple, affirme que la société a mis sous séquestre 4,5 milliards d'euros supplémentaires concernant son amende de 13 milliards d'euros liée à des aides fiscales. Le total passe ainsi à 9 milliards d'euros. La somme y restera en attendant que les décisions sur les appels d'Apple et de l'Irlande contre la décision de la Commission européenne.

Sur avril, mai et juin, le fabricant a écoulé 41,3 millions d'iPhone, 11,5 millions iPad et 3,7 millions de Mac. Par rapport au début de l'année, les ventes de smartphones et d'ordinateurs sont donc en baisse (respectivement 10,9 et 0,4 millions de moins), tandis que les tablettes progressent avec 2,4 millions de plus.

Comparé aux chiffres de l'année dernière à la même période, les iPhone et iPad sont quasiment stable, mais Apple avait écoulé 4,3 millions de Mac.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le revendeur explique que sa filiale France Billet, spécialisée de la billetterie culturelle et loisirs, devrait croquer son concurrent, lui apportant « une offre complémentaire de billetterie sur le marché du last minute ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé. Fnac Darty espère finaliser ce rachat durant le premier trimestre de l'année.

Copié dans le presse-papier !

TSMC a présenté ses résultats pour le dernier quart de 2018. Le fondeur y apparaît en bonne forme avec un chiffre d'affaires en hausse de 4,4  % sur un an, à 290 milliards de dollars taïwanais (environ 8,25 milliards d'euros), accompagné d'un bénéfice stable à 100 milliards de dollars taïwanais (2,85 milliards d'euros).

Ces bons chiffres sont, selon l'entreprise, le fruit d'importantes commandes pour des puces gravées en 7nm, celles-ci comptant pour 23 % de ses revenus, contre 6 % pour le 10 nm et 21 % pour le 16/20 nm.

Le fondeur n'est pas en reste sur les technologies plus anciennes, puisqu'un tiers de son chiffre d'affaires provient de la fourniture de puces gravées en plus de 28 nm. Des techniques peu coûteuses encore largement utilisées pour des composants bon marché.

Copié dans le presse-papier !

Nouveau tournant dans la relation entre Microsoft et Verizon Media (anciennement Oath), la première étant désormais la seule plateforme publicitaire liée à la recherche de la seconde.

Cet accord étend donc les termes de celui de 2015, où Bing Ads devenait le seul prestataire d’AOL, propriété de Verizon Media. Pour Yahoo, 51 % des publicités transitaient par Bing. Avec le nouvel accord, le taux grimpe à 100 %.

Selon Microsoft, ce rapprochement devrait permettre une hausse des clics de 10 à 15 % pour Bing Ads aux États-Unis. La bascule doit progressivement se faire dans les deux mois.

Copié dans le presse-papier !

Après Google, Instagram, WhatsApp et Facebook, c’est au tour de YouTube, Spotify, Netflix, SoundCloud, Apple Music, Amazon Prime, DAZN et Flimmit d’être attaqués par NOYB (pour « none of your business »).

L’organisation menée par Max Schrems, cet Autrichien qui avait fait tomber le « Safe Harbor », a annoncé aujourd’hui avoir porté plainte devant la CNIL autrichienne, sur le fondement du RGPD. Les huit services en ligne sont accusés de ne pas respecter le droit d’accès des utilisateurs à leurs données personnelles.

SoundCloud et DAZN n’ont même pas répondu aux requêtes qui leur ont été envoyées. Pour les autres, les retours ont été jugés insuffisants au regard des obligations posées par la nouvelle réglementation européenne.

Copié dans le presse-papier !

« John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental ». L'histoire de ce nouvel opus est donc une suite directe à John Wick 2.

Le célèbre tueur à gages est désormais « excommunié » et « tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde ». Mais il n'a évidemment pas dit son dernier mot.

À pied, en moto ou à cheval, il ne compte pas se laisser faire. Entre les balles qui fusent et les lames tranchantes qui volent dans tous les sens, l'action est au rendez-vous. La sortie est prévue pour le 22 mai prochain.