du 19 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Apple, Amazon, Google, Zigbee et d’autres entreprises ont annoncé hier la création d’un « standard » commun pour la domotique, sur lequel nous reviendrons plus en détail sur INpact Hardware.

Une annonce importante et qui provoque chez Apple un premier geste très concret : la publication sur GitHub du code source de HomeKit, le kit de développement contenant les API qui permettent aux appareils de communiquer entre eux. La licence retenue est une Apache 2, très courante chez les grosses entreprises.

Conséquence directe, n’importe qui peut créer soit un appareil compatible HomeKit, soit une application permettant d’interagir avec un parc domotique qui se servirait de la technologie.

L’opération apporte bien entendu un niveau de transparence très rare pour une technologie d’Apple, puisque la publication permet d’observer la plupart des rouages. « La plupart », car le code n’est pas tout à fait complet. L'implémentation de référence sera prochainement fournie.

Il existe toujours une version commerciale pour les entreprises qui souhaiteraient vendre un produit estampillé compatible HomeKit. Dans l’absolu, cette certification n’est pas nécessaire, mais des échanges sur Twitter permettent de comprendre un peu mieux.

La certification permet ainsi d’inclure un processus qualité supplémentaire dans le produit. En outre, l’entreprise sera assurée de toujours obtenir les dernières API et fonctions de HomeKit, car la publication open source peut prendre du temps.

Au vu de la décision d’Apple, il y a fort à parier que de nombreuses autres publications se fassent dans le secteur domotique prochainement.  

Apple : HomeKit devient open source
chargement Chargement des commentaires...