du 26 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

App Store : Apple devant la Cour Suprême aujourd'hui pour sa commission de 30 %

C’est aujourd’hui qu’Apple passera devant la Cour Suprême des États-Unis pour défendre sa vision de ce que doit être une boutique d’applications.

L’entreprise est attaquée depuis 2011 pour abus de position dominante sur sa plateforme. Le recours collectif a été une première fois débouté en première instance. Mais un jugement favorable en appel a relancé la procédure l’année dernière, portant l’affaire cette année devant la plus haute juridiction.

Au cœur des griefs, la commission de 30 % prélevée pour chaque achat et abonnement par Apple sur son App Store. Pour les plaignants, elle crée une torsion car encourage les développeurs à augmenter leurs prix pour sauvegarder leurs marges et profits. L’utilisateur final écope alors du surplus et paie davantage qu’il ne devrait.

Ce modèle, repris par toutes les grandes boutiques, a déchainé bien des passions depuis sa création. D’un côté, l’éditeur festoie sur les ventes de produits tiers, de l’autre il fournit toute l’infrastructure de déploiement et mise à jour, les développeurs n’ayant rien à payer (y compris quand les applications sont gratuites).

Pour Apple, les plaignants n’ont aucune base légale. Elle se base sur un jugement rendu par la Cour Suprême en 1977, limitant les dégâts pour pratique anti-compétitives aux parties directement lésées, ici les développeurs. Les consommateurs, eux, seraient en cas de jugement défavorable pour Apple des victimes indirectes, donc peu concernées.

Elle estime également qu’un tel procès est dangereux pour l’ensemble du commerce électronique, dont les modèles de ventes reposent de plus en plus sur des agents virtuels pour assurer les échanges. Amazon, eBay ou encore StubHub seraient alors menacés.

Une menace soutenue notamment par la Chambre américaine du Commerce, pour qui le « risque plus élevé et le coût des litiges refroidiront l’innovation, décourageront le commerce et feront tort autant aux développeurs qu’aux détaillants et clients ».

Pour les plaignants, le problème ne peut pas reposer sur les seuls développeurs, qui n’oseraient pas bouger, de peur de « mordre la main qui les nourrit » selon Reuters. Pour l’American Antitrust Institute, ils ne peuvent pas prendre le risque d’être expulsés de l’App Store.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que la gestion des onglets de Chrome sur les terminaux mobiles est une calamité, le géant du Net se décide enfin à changer la donne

Au cours des prochaines semaines, une « grille » permettra de regrouper les onglets par paquets, avec des miniatures pour les repérer facilement. En bas de chaque page, une liste des autres onglets appartenant au même paquet sera affichée, vous permettant de passer rapidement de l'un à l'autre. Pour rappel, la grille est déjà disponible sur iOS, mais sans la possibilité de créer de dossier pour l'instant. 

Enfin, sur les ordinateurs, Google pense à ceux qui ouvrent toujours des dizaines d'onglets et qui ne peuvent plus lire les titres des pages. Vous pouvez toujours l'afficher en survolant l'onglet, mais cette fonction sera bien plus fluide qu'avant si l'on en croit le géant du Net, avec le nom de domaine en plus.

Prochainement, des miniatures s'ajouteront pour avoir un aperçu de la page. Aucun calendrier n'est précisé pour le déploiement de ces fonctionnalités, si ce n'est qu'elle devrait être en place à l'automne. 

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a publié hier soir une série de 44 vidéos dédiées à l’apprentissage des bases du Python. Ce langage de développement, actuellement l’un des plus utilisés, a toujours le vent en poupe.

Ces vidéos, disponibles en anglais (sous-titres disponibles), peuvent être vues comme la conséquence de la prise en charge, le mois dernier, de PyTorch 1.2 dans Azure. PyTorch est pour rappel un framework de machine learning open source créé par Facebook et qui s’utilise surtout avec Python.

Les 44 vidéos sont disponibles sous forme de liste de lecture sur YouTube. Elles ne durent jamais plus de quelques minutes chacun. Pour les intéressés, Microsoft se sert de Visual Studio Code pour ses démonstrations.

Copié dans le presse-papier !

D'une superficie de 4 500 m² et d'une valeur de près de 12 millions d'euros, il se trouve à Castelnau-le-Lez très exactement, comme l'explique France 3. Quelques photos ont été mises en ligne par Emmanuel Carré, du service presse d'Ubisot.

Il remplace les deux sites historiques et accueille pour l'instant 350 employés, qui vont notamment travailler sur le cloud gaming, en vogue ces derniers temps. La société prévoit d'en recruter 150 de plus d'ici 2021. 

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas le message qu'a fait passer Kenneth Bowersox, administrateur par intérim de la NASA en charge de l'exploration et des opérations humaines, comme le rapporte Associated Press.

Lors d'un passage devant un sous-comité du Congrès, il affirme que la NASA fait de son mieux pour tenir le calendrier annoncé par la Maison Blanche, mais qu'il « ne parierait pas le cadeau d’anniversaire de son fils aîné, ou quelque chose comme ça ».

« Ce qui est important, c'est de démarrer quand nous sommes prêts et que notre mission soit un succès.  Je ne vais pas m'asseoir ici pour vous dire arbitrairement que nous allons y arriver », ajoute-t-il. 

Copié dans le presse-papier !

L’équipe est manifestement concentrée sur la version Android du navigateur. Tant et si bien que la nouvelle mouture pour Linux, macOS et Windows ne contient aucune nouvelle fonction.

Dans son billet de blog, l’éditeur liste seulement la liste des bugs corrigés, ce dont personne ne se plaindra. Elle évoque également quelques optimisations dans la synchronisation des données, pour des échanges plus rapides avec la version mobile, compatible avec Sync.

Comme d’habitude, la nouvelle version se récupère depuis l’à propos dans l’interface. Ceux qui souhaitent tester ce navigateur très orienté vers les fonctions avancées et la gestion poussée des onglets pourront le récupérer depuis son site officiel.