du 29 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Même si la mouture 2.8 du système n'a que quelques jours, Google évoque déjà la suite dans un billet de blog.

L'une des nouveautés d'Android Wear 2.9 sera d'imposer un petit indicateur de notifications non traitées sur toutes les Faces, c'est-à-dire l'écran principal. Par défaut, il ressemblera à une pastille dans laquelle s'inscrira tout simplement le nombre d'événements en attente.

L'idée est que toutes les montres utilisant le système disposent de cette fonction, dont on se demande d'ailleurs pourquoi elle n'arrive que maintenant. Les développeurs pourront personnaliser son affichage, tout comme les constructeurs. Il ne pourra cependant être désactivé que si une alternative est mise en place.

Pour modifier l'indicateur, le SDK 2.2.0 sera nécessaire. Tout juste disponible, il contient également une version finale de l'émulateur basé sur Android 8.x (Oreo) ainsi que des améliorations pour la classe ComplicationDrawable.

Télécharger le SDK 2.2.0 d'Android Wear

Android Wear 2.9 affichera le nombre de notifications non lues
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, les deux partenaires expliquent qu'ils « collaboreront sur la distribution, le licensing et la vente de chaque nouvelle série ».

Rien n'est par contre précisé au-delà de ce « partenariat stratégique ». Nous ne savons donc pas quelles seront les premières séries ni les délais. 

« Nous sommes ravis de nous associer à Crunchyroll pour présenter nos personnages attrayants au public et aux consommateurs d'une manière nouvelle », lâche simplement Taylor Grant, vice-président directeur du développement de la propriété intellectuelle chez WebToon.

Copié dans le presse-papier !

Dans ses annonces hier soir, le moteur de recherche, centré sur le respect de la vie privée, a présenté plusieurs nouveautés, dont un thème sombre remanié pour mieux s’accorder avec celui des navigateurs, désormais courant. Il détectera d’ailleurs quel thème est utilisé pour basculer automatiquement.

La recherche s’améliore également avec quelques ajouts, notamment l’important « L’année dernière » pour les filtres de recherche, qui permet de n’afficher que les résultats datés de l’année écoulée.

Enfin, pour répondre aux plaintes sur les lenteurs du service en Inde, DuckDuckGo annonce qu’un nouveau serveur a été installé dans le pays. Les utilisateurs concernés devraient constater une hausse notable des performances.

Copié dans le presse-papier !

Disponible depuis longtemps outre-Atlantique (et dans d'autres pays), ce service est désormais accessible en France depuis hier, directement dans l'interface de Prime Video.

Contre un abonnement mensuel de 1,99 à 9,99 euros (en plus de l'accès au service de streaming), vous avez accès à des chaînes supplémentaires.

Starzplay, Geo Televison, MGM, TFou Max, Gulli Max, Action Max, Mubi, AutoMoto, Toute l'Histoire, Mon Science & Vie Junior, Crime District, Hopster, Canal J et Mezzon sont actuellement proposées.

D'autres contenus seront prochainement ajoutés promet Amazon.

Copié dans le presse-papier !

« Concernant les messages des dirigeants mondiaux sur Twitter, nous reconnaissons qu’il s’agit en grande partie d’un terrain nouveau et sans précédent », explique le réseau social dans un nouveau billet de blog

Il fait suite à un autre en juin dernier, expliquant qu'un nouvel « Avis » était en préparation pour les tweets de politiciens abusant des règles. La société l'affirme désormais : « les comptes des dirigeants mondiaux ne sont pas totalement au-dessus de nos règles »… un peu, mais pas trop donc.

Dans certains cas, même les tweets des politiciens seront supprimés : promotion du terrorisme, menaces et/ou violence envers une personne, publication de données personnelles, promotion de l'automutilation, exploitation sexuelle d'enfants, publication ou partage de photos/vidéos intimes sans autorisations.

Ce n'est pas tout. Il ne sera pas possible d'aimer, répondre, partager ou retweeter un message placé derrière un « Avis » car jugé d'intérêt public par Twitter, même s'il est « controversé » ou « pourrait contrevenir aux conditions d'utilisations ».

Copié dans le presse-papier !

Dans l’actuelle branche de développement menant à la mise à jour semestrielle du printemps 2020, Microsoft a ajouté le support des caméras IP, qui faisait cruellement défaut jusqu’ici.

À compter de la préversion 18995, les utilisateurs ayant ce type d’équipement peuvent les ajouter via l'assistant Nouveau périphérique s’ils sont compatibles avec le Profil S défini par l’ONVIF. Selon Microsoft, plus de 12 000 modèles de caméras sont concernés.

La prise en charge permet la consultation du flux vidéo et son intégration dans n’importe quelle application s’appuyant sur les API de Windows pour la gestion des webcams. Microsoft promet de « hautes performances » et la compatibilité avec les architectures x86, x64, ARM et ARM64.