du 09 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Android P en bêta sur une dizaine d'appareils

Hier soir, Google présentait la future mouture du système mobile. Entre autres nouveautés, une emphase encore appuyée sur l'intelligence artificielle, insérée jusque dans la gestion de la batterie, et une navigation revue. Exit les trois boutons en bas d'écran, bonjour des gestes inspirés de l'iPhone X.

Après une première préversion en mars, 11 smartphones sont désormais inclus dans cette version bêta : les quatre Pixel (2/XL), l'Essential Phone, le Nokia 7 Plus, l'Oppo R15 Pro, le Sony Xperia XZ2, Vivo X21, le Vivo X21UD et le Xiaomi Mi Mix 2S.

L'installation diffère selon les terminaux. Les Pixel passent simplement par le programme Android Beta, qui automatise l'installation et le retour à une version précédente (en perdant les données dans ce cas). Pour les autres appareils, les instructions sont disponibles sur le site de chaque constructeur.

Rappelons que cette version est destinée aux développeurs et peut se montrer instable. Il n'est pas encore question de l'utiliser au quotidien.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un entretien au Monde, deux des dirigeants du studio polonais (à l'origine des The Witcher) livrent leur réaction à l'arrivée de syndicats dans le secteur, Game Workers Unite outre-Atlantique et le STJV en France. Alors qu'une première grève a éclaté dans un studio hexagonal.

« Sortir un jeu c’est, à chaque fois, aussi dur que si on envoyait des gens sur Mars. Mais s’il y a des syndicats, on fait quoi ? On ne décolle plus ? À l’origine, les syndicats ont été créés pour protéger les travailleurs peu payés, non ? Ces gars-là ne sont pas des travailleurs peu payés, ce sont des professionnels extrêmement qualifiés » lance ainsi Marcin Iwinski, le cofondateur de CD Projekt.

La société a été publiquement épinglée par des employés l'an dernier, via des commentaires négatifs sur la plateforme Glassdoor. Les responsables répondaient déjà que leur approche du développement n'était pas pour tout le monde.

Copié dans le presse-papier !

La bataille juridique entre Qualcomm et Apple dure depuis longtemps et sur plusieurs fronts, mais elle pourrait prendre un nouveau virage. En effet, des experts de l'International Trade Commission (ITC) affirment qu'Apple a violé un des brevets de Qualcomm, comme le rapporte Reuters.

Il ne s'agit ici que d'un avis consultatif, mais les juges le suivent généralement, indiquent nos confrères. La décision finale est importante puisqu'elle pourrait conduire à une interdiction de vente de certains iPhone sur le sol américain.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, c'est aujourd'hui que la marque à la Pomme se lance dans l'aventure en France. Elle arrive après Google en place depuis plusieurs mois et Amazon depuis quelques jours seulement.

Elle est disponible sur la boutique officielle du fabricant, mais également chez plusieurs revendeurs. Le prix est le même dans tous les cas : 349 euros en blanc ou en noir.

HomePod se place donc largement au-dessus de ses concurrentes : 99,99 euros pour Amazon Echo et 149 euros pour Google Home.

Copié dans le presse-papier !

Il y a un mois, la Fox annulait la série après trois saisons. Finalement, après une vaste campagne des fans sur les réseaux sociaux pour le retour de Lucifer Morningstar, le maître des enfers trouve refuge sur la plateforme de streaming pour une quatrième saison, comme le confirme le compte officiel.

Copié dans le presse-papier !

Le CNRS aurait-il une dent contre la matière et l'énergie noire (lire notre analyse) ? Après avoir mis en ligne trois longues publications autour de ce que certains considèrent comme des « "rustines" théoriques peu élégantes », des astronomes « font voler en éclat la preuve de l'existence de matière sombre dans des galaxies naines situées au voisinage de la Voie lactée » explique le centre national de la recherche scientifique.

« Ils démontrent que l'agitation désordonnée des étoiles de ces galaxies est causée par l'attraction gravitationnelle de la Voie lactée, s'affranchissant ainsi de la présence de matière sombre, selon un scénario dynamique original ». Cette découverte fait l'objet d'une publication dans Astrophysical journal le 14 juin.

François Hammer, astronome de l’Observatoire de Paris et premier auteur de l'article, explique que « ces nouveaux résultats ne prouvent pas stricto sensu l’absence de matière noire dans les galaxies naines, bien qu’il n’y ait plus de raison de présupposer son existence en l’absence complète de preuve ».

Dans tous les cas, cette étude « bouleverse l’ensemble de nos connaissances sur l’existence de matière sombre dans les galaxies naines » affirme le CNRS. En effet, si les résultats ne concernent que celles se trouvant à proximité de la Voie lactée, ils pourraient s'étendre aux galaxies naines dans le voisinage d’Andromède.