Chaque mois, Google propose des mises à jour de sécurité pour Android. La mise à jour du mois de novembre bouche également la faille KRACK du WPA2 du Wi-Fi.

Pour Google, c’est l’occasion d’apporter des changements annoncés il y a quelques jours (ici et ) pour les Pixel 2 (XL). Il est ainsi question d’une option pour augmenter la saturation des couleurs et d’un correctif pour l’enregistrement audio, dont la qualité pouvait parfois être largement dégradée.

Des images sont disponibles pour les smartphones Nexus et Pixel encore mis à jour par Google, à l’exception notable du Pixel 2 XL pour le moment. Android Open Source Project (AOSP) suivra le même chemin très rapidement, permettant ainsi aux constructeurs de déployer ces correctifs sur les smartphones.

Comme toujours, tout le monde n’y aura malheureusement pas droit. Pour rappel, 50 % des terminaux en circulation sont toujours sous Android 5 (Marshmallow) ou une version encore plus ancienne.

Android : correctifs de sécurité, y compris pour KRACK (faille WPA2 du Wi-Fi), améliorations pour les Pixel 2 (XL)
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette nuit, trois informations sont venues coup sur coup montrer que le modèle de la presse en ligne reste compliqué, même pour des acteurs américains très visibles, qui sont parfois perçus comme des précurseurs.

Ainsi, Mashable qui avait annoncé en grandes pompes son passage à la vidéo et son internationalisation, notamment en France en partenariat avec France 24 et avec le soutien de Google, serait actuellement en vente pour 50 millions selon le Wall Street Journal.

Ziff Davis, géant des médias, serait le repreneur. Récemment la société était encore valorisée à 250 millions de dollars. Cette vente interviendrait après l'impossibilité de finaliser un nouveau tour de table, notamment en raison de mauvais résultats malgré la nouvelle stratégie et les bonnes audiences.

Dans le même temps on apprend que BuzzFeed aurait également prévu d'afficher des résultats moins bons que prévu pour 2017. 50 à 70 millions de dollars manqueraient sur les 350 millions prévus, selon le Wall Street Journal. Certains investisseurs seraient ainsi inquiets des performances du groupe et de l'augmentation des coûts liés à l'investissement dans l'actualité et le contenu, ce qui repousserait l'idée d'une introduction en bourse pour 2018.

Le groupe a néanmoins précisé à Variety que ses audiences sont en hausse, que la diversification des revenus et des contenus continue et qu'il se considère comme prêt à attaquer l'année à venir.

De son côté, OAth vient de licencier 560 personnes selon Digiday. Cela fait suite au rachat par Verizon de certaines activités de Yahoo! qui sont unifiées avec elles d'AOL au sein de cette entité.

Nos confrères précisent que cela ne semble pas toucher une région ou un secteur en particulier. Aucun détail complémentaire n'a été donné. En juin dernier, 2 100 personnes avaient déjà été licenciées, ce qui représentait alors 15 % des effectifs.

Copié dans le presse-papier !

Fin octobre, le revendeur présentait Amazon Key, une serrure connectée permettant à un livreur d'ouvrir votre porte pour y déposer un colis. Elle est couplée avec une caméra Cloud Cam afin d'enregistrer et surveiller les mouvements dans la maison (et tenter de rassurer les clients).

Problème, des chercheurs du Rhino Security Labs ont non seulement réussi à désactiver la caméra, mais aussi à geler son image, comme l'explique Wired. Un utilisateur ne verra donc pas forcément qu'il y a un souci puisqu'il aura simplement la même image en boucle.

Le problème principal est que l'application ne prévient pas l'utilisateur que la caméra ne répond plus (l'attaque consiste à inonder la caméra de requêtes Wi-Fi à l'aide d'un ordinateur portable ou d'un mini PC par exemple). Une vidéo de démonstration de cette attaque est disponible par ici.

Amazon indique que ce genre d'attaque est difficile à mettre en œuvre, mais proposera tout de même un patch prochainement. Bref, une fois de plus cela montre que les systèmes de sécurité ne sont pas infaillibles et qu'il faut redoubler de prudence, notamment face à des services qui veulent vous simplifier la vie à l'extrême.

Copié dans le presse-papier !

Pour y arriver, la compagnie aérienne explique qu'elle a signé un accord avec Thales et Inmarsat. Elle équipera ainsi sa flotte de Boeing 777X avec les solutions techniques du premier, en exploitant la connectivité par satellite du second.

La réalisation est prévue pour 2020. Emirates rappelle qu'elle a investi 200 millions de dollars pour équiper ses avions et revendique 800 000 utilisateurs par mois pour son Wi-Fi à bord

La compagnie ajoute qu'elle « offre à tous ses clients 20 Mo de données Wi-Fi gratuites à bord, tandis que les membres Emirates Skywards en Première Classe et en Classe Affaires bénéficient d'une connexion Wi-Fi gratuite illimitée ».

Copié dans le presse-papier !

AndroidPolice rapporte qu’une fonction de thread peut apparaître parfois dans l’application. La différence est vite repérée : dans la fenêtre de rédaction, le bouton Tweet est remplacé par un « + » bleu.

On peut ainsi rédiger plusieurs tweets d’affilée, reliés par une ligne montrant bien l’ordre dans lequel ils seront envoyés, chacun pouvant faire 280 caractères. La validation se fait ensuite par un bouton « Tweet all » en haut à droite.

Tous les éléments sont modifiables avant envoi. Une fois en ligne, les tweets apparaissent simplement comme s’ils avaient été enchaînés d’une traite.

Notez que la fonctionnalité est simplement en cours d’essai. On ne sait pas s’il sera réellement question d’un déploiement global, si cette présentation sera définitive ou encore si les autres versions mobiles sont concernées.

Copié dans le presse-papier !

Alors que le lancement était initialement prévu pour le 15 novembre, puis reporté au 16, la mission secrète Zuma (le détail du chargement pour le compte de Northrop Grumman n'est pas précisé) est désormais en attente.

SpaceX ne donne pas vraiment de détail, expliquant simplement qu'elle a décidé « d'examiner de plus près les données issues des récents essais de carénage pour un autre client ».

La société ajoute que, « bien que nous ayons l'opportunité d'un lancement vendredi 17 novembre, nous prendrons le temps nécessaire pour compléter l'examen des données et nous confirmerons une nouvelle date de lancement ».