du 18 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Analyse ADN : quand Dante Labs s'emmêle les pinceaux avec des échantillons

L'industrie des tests ADN pour les particuliers a le vent en poupe ces derniers temps, notamment aux États-Unis. Et, comme le reste, elle n'est pas à l'abri d'un souci « technique » avec des risques sur la confidentialité de données parfois très sensibles.

Dernier exemple en date : Dante Labs a envoyé des kits usagés à cinq clients. Dans un billet de blog (il redirige désormais vers sa page d'accueil, mais il est toujours accessible via le cache de Google), la société explique vouloir faire la lumière (sic) sur cette situation.

Le laboratoire rejette la faute sur un partenaire utilisé pour les expéditions et les collectes de kits de salive : « Pour cinq commandes, ce partenaire a imprimé les mauvaises étiquettes d'expédition de retour et a reçu les cinq kits dans son usine. Ensuite, le partenaire a géré ces kits usagés comme de nouvelles unités et les a utilisés pour cinq nouvelles commandes ».

Cinq clients ont donc reçu des kits usagés provenant d'autres clients. Les dix personnes concernées ont été contactées et ont obtenu de nouveaux kits pour leur analyse. Le laboratoire précise que les échantillons ne contenaient aucune information personnelle permettant d'identifier les clients.

« Malgré l'erreur commise par le fournisseur, nous en assumons l'entière responsabilité (comme je le fais personnellement en tant que PDG de Dante Labs) » explique la société... dans son billet de blog redirigeant automatiquement vers la page d'accueil.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Microsoft a diffusé une nouvelle préversion (1810) de l'OS de sa console qui apporte quelques fonctionnalités du côté de l'accessibilité ou des avatars pour le tableau de bord.

La recherche est également étendue aux jeux que vous possédez, alors que quelques fonctionnalités complémentaires seront testées sur des portions limitées d'utilisateurs.

Mais ce qui est surtout mis en avant, c'est l'arrivée de Dolby Vision pour les contenus en streaming, et donc le HDR sur des services comme Netflix.

Copié dans le presse-papier !

Le géant de Santa Clara avale donc cette société spécialisée dans les « ASIC structurés », c'est-à-dire des circuits intégrés développés spécifiquement pour un client.

eASIC n'est pas une jeune pousse puisque la société a été créée il y a maintenant 18 ans. L'équipe d'eASIC intégrera le Programmable Solutions Group d'Intel, mis en place suite au rachat d'Altera.

Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Copié dans le presse-papier !

C'est dans un communiqué des plus succincts que le groupe annonce ces deux nouvelles. Ces ventes de son pôle e-santé s'inscrivent dans le cadre de son « redéploiement stratégique » et devraient rapporter 60 millions d'euros.

Le groupe Lagardère est ainsi entré en négociations exclusives avec TF1 afin de céder 100 % de Doctissimo. La finalisation de l'accord devrait avoir lieu avant le 30 septembre selon le groupe.

En parallèle, la plateforme de prise de rendez-vous en ligne MonDocteur tombe dans l'escarcelle de Doctolib, son concurrent direct. Dans un billet sur Medium, Stanislas Niox-Chateau (PDG et fondateur de Doctolib) explique les raisons de ce rachat et ses ambitions pour la suite.

En plus de proposer un service plus complet à un plus large panel de personnes, Doctolib à l'ambition de bâtir « un champion européen de l'e-santé ». Des détails sont promis pour la rentrée.

Copié dans le presse-papier !

Selon le Wall Street Journal, la SEC tenterait de savoir si Facebook a suffisamment prévenu ses investisseurs des collectes et traitements de données possiblement illégitimes par des tiers. La commission questionnerait le groupe sur le sujet.

Elle avait rejoint, ces dernières semaines, une enquête de la Commission fédérale du commerce (FTC), du FBI et du ministère de la Justice. Tous s'interrogent sur le scandale Cambridge Analytica, révélé en mars, et la fuite de données qui aurait touché 87 millions d'internautes en 2014.

La SEC compterait découvrir quelles informations Facebook détenait sur cette brèche, et si la société a analysé les risques de partages illicites d'informations personnelles. Elle chercherait également à déterminer si elle aurait dû prévenir ses actionnaires en 2015, quand elle a découvert pour la première fois l'affaire.

Copié dans le presse-papier !

Les pilotes Radeon Software Adrenalin Edition 18.7.1 viennent d'être publiés par la société. Ils n'apportent pas de fonctionnalité particulière, mais corrigent surtout quelques soucis dans différentes situations.

Des gains de performances de 20 à 30 % sont promis pour Earthfall dans différentes situations, alors que la dernière saison de Fortnite ne devrait plus être gâchée lorsque des étoiles seront visibles à l'écran.