du 07 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Alors qu'Intel vient de publier une déclaration d'amour au géant de l'e-commerce, ce dernier lui fait une infidélité en s'associant à la concurrence.

Dans le cadre de l'évènement Next Horizon, Lisa Su a ainsi annoncé que trois nouvelles instances EC2 étaient disponible dans l'offre d'AWS. Toutes exploitent un processeur EPYC.

Elles ont chacune un objectif particulier. m5a vise un usage général, r5a une plus grande quantité de mémoire, la t3a n'est pas encore proposée.

Côté tarif, comptez entre 0,086 dollars (2 vCPU, 8 Go) et 4,128 dollars (96 vCPU, 384 Go) de l'heure pour m5a. Pour r5a, comptez entre 0,113 dollars (2 vCPU, 16 Go) et 5,424 dollars (96 vCPU, 768 Go) de l'heure.

Ces prix sont annoncés 10 % moins chers que les instances m5 et r5 équivalentes à base de puces Intel.

Amazon intègre des processeurs EPYC d'AMD dans trois nouvelles instances AWS EC2
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Google a publié hier soir un point d’étape sur son projet Treble, qui permet pour rappel une plus grande séparation entre la base d’Android et la partie modifiable par les OEM. Avec la promesse d’une accélération du rythme des mises à jour, problème régulier de la plateforme.

L’éditeur indique ainsi que des images système génériques (GSI) sont disponibles depuis aux constructeurs pour tester leurs modifications. Elles fournissent une base uniforme pour l’ensemble des acteurs concernés.

Selon Google, tout appareil lancé avec Android 9.0 Pie est pleinement compatible avec Treble et doit donc profiter d’un rythme plus élevé de mises à jour. On pense surtout aux correctifs mensuels de sécurité.

En outre, le géant de la recherche s’attend à ce qu’il y ait à la fin de l’année davantage d’appareils sous Android 9.0 que ce qu’il y avait d’appareils sous Android 8.0/8.1 à la fin de l’année dernière.

Le mouvement Treble est donc en marche, avec des bénéfices potentiels évidents pour l’utilisateur, qui paie de toute façon les pots cassés s’il ne reçoit pas ou plus de mises à jour.

Notez qu’avec Android One, Treble est l’autre grand programme qui doit fluidifier ces mécaniques d’entretien du système. Il reste cependant un point crucial que ni l’un ni l’autre ne peuvent changer : les 18 mois minimum de mise à jour imposés aux constructeurs, qui paraissent toujours bien courts.

Copié dans le presse-papier !

La vidéo à la demande par abonnement (SVOD) conquiert l’audiovisuel, avec une domination nette de Netflix dans l’Hexagone et des projets plein les cartons, dont Salto de France Télévisions, M6 et TF1. Médiamétrie annonce donc une nouvelle étude biannuelle, « Global SVOD », avec des classements mensuels des programmes les plus consultés (réservé à des abonnés).

Les premiers résultats sont promis pour janvier, puis en juillet  2019. Ils intègreront la volumétrie (le volume d’utilisateurs, leurs profils et des indicateurs de consommation), une étude des comportements (notoriété et utilisation des plateformes, avec des éléments qualitatifs) et l’audience mensuelle (concrète) des contenus.

Copié dans le presse-papier !

Comme l'année dernière, Amazon commencera le Black Friday dès lundi avec sa « Black Friday Week ». Des ventes-flash seront ainsi mises en ligne et renouvelées tous les jours. D'autres revendeurs suivent le mouvement, notamment Cdiscount avec des ventes pour ses membres Cdiscount à volonté, Fnac et Darty avec des promotions pour le Black Friday dès le 19 novembre.

Le géant américain va également ouvrir des boutiques éphémères en Europe. L'annonce a été faite sur le site italien pour la ville de Milan, mais aussi d'autres comme Paris, Londres, Madrid, Berlin et Amsterdam.

Baptisé Amazon Loft for Xmas, le magasin de Milan mesurera plus de 500 m² et sera ouvert du 16 au 26 novembre ; il fermera donc juste après le Cyber Monday. Rien n'est encore précisé pour Paris.

Bien évidemment, la Team Bons Plans sera sur la brèche pour vous faire profiter des meilleures offres à l'occasion du Black Friday 2018 qui s'étalera cette année encore sur plus d'une semaine.

Mais attention, comme le rappelle la DGCCRF, il convient d'être prudent face aux risques de cyberarnaques.

Copié dans le presse-papier !

Quelques mois après le modèle 3 B+ à 35 dollars, qui avait introduit un SoC et une connectivité plus rapides, la fondation Raspberry annonce un modèle plus accessible.

Il utilise toujours une puce Broadcom BCM2837B0 (Cortex-A53, ARMv8, 64-bit) à 1.4GHz, mais avec seulement 512 Mo de mémoire LPDDR2, contre 1 Go pour son grand frère. On ne dispose également que d'un port USB 2.0 et d'aucun  RJ45.

On retrouve l'alimentation micro USB, l'emplacement Micro SD, le connecteur GPIO à 40 broches, le port HDMI, le jack, le CSI/DSI pour caméra ou écran tactile, le Bluetooth 4.2 et le Wi-Fi 5 (802.11ac).

Mais le tout prend place dans un PCB réduit : 65 x 56 mm, contre 65 x 86 mm habituellement. Un format déjà vu sur d'anciens modèles comme le 1A+, qui n'avait pas été utilisé sur la version 2. Un boîtier spécifique sera également mis en vente début décembre.

La fondation évoque au passage un boot USB et une gestion thermiques améliorés. La disponibilité est annoncée pour début décembre, à un tarif de 25 dollars. Il est déjà en stock dans certaines boutiques, notamment chez Kubbi pour 26,50 euros.

Copié dans le presse-papier !

Alors que la concurrence travaille sur des thèmes sombres, Microsoft renouvelle le mode clair de Windows 10.

L’interface est actuellement hybride. Bien que le thème clair soit actif par défaut, le menu Démarrer, la barre des tâches et divers autres éléments restent presque noirs. Quand le thème sombre est activé, les fenêtres suivent alors.

La nouvelle build 18282, disponible dans le canal rapide depuis hier soir, propose un nouveau thème clair. Il s’applique désormais à tous les éléments d’interface, y compris le centre d’action, le clavier virtuel et le reste. Un nouveau fond d’écran est fourni pour l’occasion.

Microsoft évoque des questions de cohérence dans le choix de l’utilisateur et des demandes répétées des testeurs sur des différences plus nettes entre les deux thèmes. La sortie de macOS Mojave (voir notre dossier) et la pression sur les interfaces sombres auront accéléré le mouvement.

La build introduit d’autres nouveautés, notamment un panneau d’impression complètement rénové. S’il était temps que Microsoft s’y penche, le résultat rappellera graphiquement les années 90 à certains, tant le panneau est gris et manque d’élégance.

Windows Update reçoit de son côté deux apports importants. À commencer par une mise en pause des téléchargements plus visible (entre autres fonctions). Les petits liens sous le bouton Rechercher laissent place à de vraies icônes, dont la Pause qui peut être définie pour un nombre de jours, ou jusqu’à une date spécifique. Rappelons que l’édition Familiale n’a pas accès à cette option.

L’autre amélioration concerne les Heures d’activité, décrites désormais comme « intelligentes ». Une fois l’option activée, elles s’ajustent à l’activité détectée sur la machine, l’éditeur se disant conscient que nombre d’utilisateurs commencent plus tôt et/ou finissent plus tard que prévu.

La fonction de capture d’écran, déjà nettement améliorée avec l’October Update (enfin de retour), comble un vide avec le mode fenêtre active. On aimerait cependant, à l’instar d’un macOS, que les différentes capacités soient accessibles via des raccourcis clavier distincts. En l’état, la fonction aura bien du mal à remplacer des outils dédiés tels que ShareX.

Enfin, la préversion 18282 change le comportement de l’ajustement de la luminosité en cas de passage de l’ordinateur sur batterie. Désormais, si l’utilisateur ajuste le niveau quand le secteur est débranché, Windows s’en rappellera les prochaines fois.

On rappellera en dépit de ces nouveautés que le canal rapide est à réserver aux machines de test. Elles comportent souvent des bugs gênants et ne sont pas recommandées pour une utilisation quotidienne.

Beaucoup attendront donc la première préversion du canal lent. Elle mettra sans doute encore un peu de temps à arriver, car la branche 19H1 – qui doit déboucher sur la prochaine évolution majeure au printemps prochain – n’a démarré que depuis un mois environ.